Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Oléoduc Odessa-Brody-Gdansk: prochaine élection du conseil de direction du projet

    International
    URL courte
    0 2 0 0
    BAKOU, 14 janvier - RIA Novosti. Les représentants des compagnies pétrolières des pays participants au consortium polono-ukrainien Sarmatia, qui sera chargé d'assurer le transit du pétrole caspien vers l'Europe par l'oléoduc Odessa-Brody-Gdansk, éliront la semaine prochaine leur conseil de direction.

    "L'élection des membres du conseil de direction, qui représenteront les pays participants et seront directement chargés de définir l'activité du Sarmatia, aura lieu lors d'une réunion. Seront évoquées également les questions relatives à la construction des tronçons de l'oléoduc Odessa-Brody-Gdansk manquants ainsi que les perspectives de transit du pétrole caspien vers l'Europe", a annoncé a annoncé lundi l'ambassadeur polonais en Azerbaïdjan Krzysztof Krajewski cité par l'agence News-Azerbaïdjan.

    L'accord d'accession à Sarmatia, créé afin d'assurer la construction de l'oléoduc, a été signé par les directeurs de PERN "Przyazn" (Pologne), d'Oukrtransneft (Ukraine), ainsi que par les présidents de la Compagnie pétrolière nationale d'Azerbaïdjan (SOCAR), de Georgian Oil and Gaz Corporation-GOGS (Géorgie) et de Klaipedos Nafta (Lituanie).

    Selon les accords intervenus, les quatre premières compagnies possèderont respectivement 24,75% des parts. 1% des actions reviendront à Klaipedos Nafta.

    L'itinéraire de transit supposera la livraison du pétrole azerbaïdjanais dans le port géorgien de Soupsa au moyen du réseau d'oléoducs existant. Le pétrole gagnera ensuite sur des tankers le terminal pétrolier Ioujny du port d'Odessa (Ukraine), puis sera transporté dans l'oléoduc Odessa-Brody.

    Quelque 500 kilomètres de tronçons supplémentaires doivent être construits en territoire polonais et ukrainien afin d'atteindre l'Europe.

    La décision relative à la construction du tronçon reliant Odessa-Brody à Plotsk (Pologne) pourrait être prise lors du sommet énergétique de Kiev qui devrait se tenir en mai 2008, si le groupe d'expert parvient à définir les fondements techniques et économiques du projet dans les temps impartis.

    Si durant la deuxième moitié d'année les acteurs du projet se montrent prêts à entamer la construction des tronçons manquants sur les territoires ukrainien et polonais, l'oléoduc pourrait entrer en service fin 2010-début 2011.

    Lire aussi:

    La Chine a importé 100 M t de pétrole russe
    Saakachvili déterminé à changer le pouvoir en Ukraine
    Mikhail Saakashvili demande l'asile politique en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik