Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Proche-Orient: Israéliens et Palestiniens reprennent le dialogue après sept années d'interruption

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    TEL-AVIV, 14 janvier - RIA Novosti. Les équipes de négociateurs israéliens et palestiniens ont entamé lundi pour la première fois depuis sept ans un dialogue sur le règlement des problèmes clés du conflit israélo-palestinien, rapporte la radio locale.

    Ces pourparlers porteront sur le statut de Jérusalem, les colonies de peuplement juives, les réfugiés palestiniens et les frontières entre Israël et le futur Etat palestinien.

    "Si nous parvenons à un accord sur ces questions, nous pourrons affirmer nous être entendus sur un règlement définitif", avait notamment déclaré dimanche le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, annonçant le prochain tour des négociations.

    La rencontre des délégations conduites par la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni et l'ancien premier ministre palestinien Ahmad Qoreï se déroule à huis clos dans un hôtel de Jérusalem.

    Après la reprise des négociations de paix à la fin de l'année dernière, Israéliens et Palestiniens s'étaient cantonnés aux questions techniques et procédurales.

    C'est à la veille de la visite dans la région du président américain George W. Bush, il y a une semaine, que M. Abbas et le premier ministre israélien Ehoud Olmert ont décidé d'aborder la solution des problèmes clés du conflit.

    Les parties promettent d'essayer d'achever la mise au point d'un accord de paix d'ici 2009. Il convient de noter que, selon les ententes enregistrées auparavant, sa mise en application ne sera possible qu'une fois les exigences de la "feuille de route" remplies. Ce plan exige notamment des Palestiniens qu'ils viennent à bout du problème du terrorisme, et de l'Etat hébreu qu'il arrête complètement l'implantation de ses colonies de peuplement dans les territoires palestiniens.

    Ces deux exigences ne sont toujours pas remplies. Les difficultés rencontrées font dire qu'elles ne sont probablement pas réalisables, les parties étant de toute évidence incapables de s'entendre sur les paramètres de base du règlement, notamment à cause de la précarité des positions politiques intérieures des leaders palestinien et israélien.

    Lire aussi:

    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Netanyahu veut la peine de mort pour le tueur de trois Israéliens
    John Kerry reproche à Israël de ne pas vouloir se réconcilier avec les Palestiniens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik