Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Bulgarie: le cap doit être maintenu malgré l'adhésion de Sofia à l'OTAN (Poutine)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 17 janvier - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine espère que les nouvelles obligations internationales de la Bulgarie, qui a intégré l'OTAN en 2004, ne feront pas obstacle à l'élargissement des relations avec la Russie.

    Dans l'article "Russie et Bulgarie: les traditions d'amitié et les problèmes actuels" publié jeudi par les médias bulgares, le président indique que la Russie respecte le choix de Sofia en matière de sécurité nationale.

    "Il est essentiel pour nous que la Bulgarie ne fasse pas passer ses intérêts nationaux derrière ceux des autres pays. Les nouveaux engagements de la Bulgarie en tant que membre de l'OTAN ne doivent pas faire obstacle à l'intensification de ses relations avec la Russie", lit-on dans l'article.

    Cette approche jouissant d'un fort soutien en Russie, M. Poutine espère qu'elle trouvera un appui suffisant en Bulgarie.

    "Ce n'est qu'en tenant compte de nos positions mutuelles, en rejetant les stéréotypes hérités du passé qui, l'expérience le prouve, ne font que diviser, que nous pouvons parvenir ensemble à la paix et à la prospérité", a souligné le président russe.

    Selon lui, les changements radicaux et rapides des dernières décennies n'ont pas épargné les relations russo-bulgares, qui ont marqué une pause due à la nouvelle configuration européenne et mondiale, ainsi qu'aux profondes modifications internes affectant les deux pays.

    "Je remarque avec satisfaction que cette étape appartient désormais au passé, et que nous bâtissons des relations nouvelles, répondant aux exigences actuelles. Ces liens ne sont pas guidés par des dogmes idéologiques rigides, mais par la compréhension pragmatique de nos intérêts nationaux, le respect réciproque et le profit mutuel", écrit le président russe.

    Poutine assure que la Russie tient énormément aux "liens spirituels séculaires, qui sous-tendent le tissu des relations russo-bulgares".

    Selon lui, les années de la Russie et de la Bulgarie organisées dans les deux pays, dont le départ sera donné aujourd'hui, confirmeront les traditions d'amitié et de respect qui unissent les deux peuples.

    "Nous sommes pour ainsi dire "condamnés" à être partenaires, et rien, ni la conjoncture politique, ni l'évolution fulgurante des événements dans le monde, ne saurait masquer cette réalité", conclut-il.

    Lire aussi:

    La réticence des Bulgares à se marier enfin expliquée
    Scandale à l'Eurovision: le finaliste s'est rendu en Crimée en 2014
    La Bulgarie se prononcera au Conseil de l'UE pour la levée des sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik