Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kosovo: Washington donnera carte blanche après la présidentielle en Russie (expert)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Les Etats-Unis donneront le feu vert à Pristina pour proclamer son indépendance après la présidentielle russe de mars 2008, a déclaré Elena Gouskova, de l'Institut d'études slaves.

    MOSCOU, 17 janvier - RIA Novosti. Les Etats-Unis donneront le feu vert à Pristina pour proclamer son indépendance après la présidentielle russe de mars 2008, a déclaré Elena Gouskova, de l'Institut d'études slaves.

    "A mon avis, les Etats-Unis ne tarderont pas à laisser carte blanche à Pristina pour une proclamation unilatérale de son indépendance. Plusieurs démarches ont été déjà faites en ce sens. Ainsi Washington et Berlin se sont dits prêts à reconnaître l'indépendance de la province", a-t-elle indiqué jeudi à RIA Novosti.

    "Une telle décision pourrait être adoptée d'ici mars prochain. Les Américains attendront les résultats des élections présidentielles en Serbie et en Russie", a ajouté la spécialiste russe des Balkans.

    Selon elle, les Etats-Unis essaieront de "prendre une décision sans passer par les Nations-unies", la Russie étant disposée à user de son droit de veto pour bloquer toute décision sur la question du Kosovo au Conseil de sécurité.

    La décision sur l'indépendance du Kosovo sera fonction du rapport de forces entre les Etats-Unis et la Russie.

    Commentant les discussions du Conseil de sécurité de mercredi sur le rapport de la mission de l'ONU au Kosovo, Mme Gouskova a pointé de nombreuses falsifications et ambigüités.

    "Le chef de la mission Joachim Rucker s'est efforcé de convaincre l'auditoire que la crise est réglée et que rien n'empêche donc d'octroyer l'indépendance au Kosovo. Selon lui, la détermination des normes pour le Kosovo sera fonction de la détermination de son statut et non le contraire comme le veut le Conseil de sécurité", a résumé l'expert russe.

    Lire aussi:

    Crimée, Kosovo: le Président tchèque dénonce le «double standard»
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Le Kosovo, premier «exportateur» de terroristes européens au Moyen-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik