Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Bulgarie se souvient du rôle de la Russie dans son histoire (Parvanov)

    International
    URL courte
    0 0 10

    La Bulgarie est reconnaissante à la Russie pour son aide dans sa libération du joug ottoman et dans le rétablissement de son Etat, a déclaré le président Georgi Parvanov intervenant lors de la cérémonie solennelle d'inauguration de l'Année de la Russie au Palais national à Sofia.

    SOFIA, 17 janvier - RIA Novosti. La Bulgarie est reconnaissante à la Russie pour son aide dans sa libération du joug ottoman et dans le rétablissement de son Etat, a déclaré le président Georgi Parvanov intervenant lors de la cérémonie solennelle d'inauguration de l'Année de la Russie au Palais national à Sofia.

    "L'année 2009 sera celle de la Bulgarie en Russie", a indiqué M. Parvanov.

    Rappelant l'histoire de la libération de la Bulgarie du joug ottoman, le président a fait observer: "Je suis convaincu qu'il n'y a de prétexte plus convaincant pour lancer ces manifestations que le 130e anniversaire du début de la guerre russo-turque de libération".

    "Grâce aux efforts de l'armée russe victorieuse et au soutien puissant de l'élite européenne, la Bulgarie a refait surface, et elle occupe la place qui est digne d'elle", a indiqué le président Parvanov, avant d'exprimer sa reconnaissance aux milliers de soldats russes qui avaient versé leur sang en Bulgarie.

    "Notre reconnaissance, c'est plus de 400 monuments qui sont conservés jusqu'à aujourd'hui. Villes et villages portent les noms des héros-libérateurs", a précisé le président.

    "Nous exprimons notre reconnaissance aux remarquables intelligences de cette époque, dont Dostoïevski, Tolstoï, Hugo et Garibaldi, notre reconnaissance à tous ceux qui ont manifesté la force de la solidarité internationale dans notre lutte pour la libération", a encore indiqué M. Parvanov.

    Lire aussi:

    La réticence des Bulgares à se marier enfin expliquée
    La vague de chaleur fait cinq morts en Bulgarie
    Scandale à l'Eurovision: le finaliste s'est rendu en Crimée en 2014
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik