Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Grippe aviaire en Crimée: 15.000 poules abattues, quarantaine renforcée

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    KIEV, 19 janvier - RIA Novosti. Plus de 15.000 poules ont été abattues dans l'usine avicole de Rovnoe (nord de la Crimée), où un foyer de grippe aviaire de souche H5N1, dangereuse pour l'homme, avait été décelé en début de semaine, annonce le service de presse du ministère ukrainien des Situations d'urgence (MSU).

    Environ 15.000 volatiles sur 25.000 ont été abattus, informe le MSU.

    Selon la même source, des mesures de quarantaine ont été prises dans la zone pour empêcher la propagation du virus.

    La première zone de quarantaine, dans un rayon de cinq kilomètres autour de l'usine avicole, a été fermée.

    Dans la seconde, qui s'étend dans un rayon de 25 kilomètres, les spécialistes analysent l'état des volatiles dans les exploitations. Le transport d'oiseaux vivants, d'oeufs et de produits avicoles ainsi que leur vente ont été interdits.

    Les contrôles vétérinaires se sont intensifiés dans toute la Crimée. La chasse aux oiseaux sauvages a été interdite, informe le communiqué.

    160 personnes et 25 unités techniques du MSU, des autorités vétérinaires, de la police et des autorités locales sont à pied d'oeuvre sur le terrain.

    200 cadavres de poules-pondeuses victimes du virus H5N1 de la grippe aviaire, dangereux pour l'homme, ont été découverts dans la ferme de Rovnoe depuis mardi.

    L'Institut vétérinaire ukrainien, dépendant du Comité d'Etat pour la médecine vétérinaire, a pratiqué des analyses confirmant la présence du virus H5N1.

    Lire aussi:

    L’Iran a livré à la Russie du fromage à la crème
    Le virus ayant paralysé des entreprises russes et ukrainiennes se distingue de Petya
    La Russie achemine plus de 23 t de fret humanitaire au Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik