Ecoutez Radio Sputnik
    International

    OTAN-Russie: une possibilité d'opérations conjointes (diplomatie russe)

    International
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 23 janvier - RIA Novosti. La Russie et l'OTAN commenceront sans doute à effectuer des opérations conjointes de maintien de la paix, estime Sergueï Riabkov, directeur du département de la coopération en Europe au ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    "A l'heure actuelle, nous ne coopérons nulle part avec l'OTAN, sauf dans le cadre de l'opération antiterroriste menée en Méditerranée orientale par les forces navales de l'alliance et de la Russie", a rappelé le diplomate lors de la table ronde "Russie-OTAN: l'état actuel des relations et les perspectives de la coopération" organisée mercredi à RIA Novosti.

    "Mais à l'avenir, nous pourrons parfaitement engager des actions conjointes, et nous devons nous y préparer. Nos responsables militaires partagent entièrement ce point de vue", a-t-il poursuivi.

    Des navires militaires russes patrouillent en Méditerranée avec ceux de l'OTAN dans le cadre d'une opération antiterroriste. La Russie et l'alliance atlantique échangent des renseignements secrets, ainsi que des informations sur les déplacements dans leurs espaces aériens respectifs. Elles mènent un intense dialogue en matière de défense antimissile et luttent ensemble contre le trafic des drogues provenant d'Afghanistan.

    Selon M. Riabkov, sans l'OTAN, il serait impossible de "faire face aux nouveaux risques et défis mondiaux" ou de régler "certains problèmes régionaux graves", notamment le problème de la sécurité en Europe.

    Sur ce plan, estime le diplomate russe, l'OTAN est un partenaire naturel, logique et très important pour la Russie.

    "Sans le dialogue et la coopération avec l'OTAN nous ne pourrons pas résoudre les problèmes ayant trait à notre sécurité", a-t-il constaté.

    D'après lui, la Russie et l'OTAN sont intimement liés entre eux et doivent donc chercher un modus operandi afin de rendre le monde et la sécurité internationale plus stables et plus sécurisés.

    "C'est précisément ce but que nous poursuivons en intensifiant notre dialogue avec l'alliance dans de nombreux domaines", a ajouté M. Riabkov.

    Il a cité en qualité d'exemple les échanges de vues sur le Traité FCE adapté, la coopération visant à stabiliser la situation et à réprimer le trafic de drogues en Afghanistan, ainsi que le dialogue sur le système ABM et sur le projet de déploiement de ses éléments en Pologne et en République tchèque.

    "Tout cela reflète le caractère très complexe des relations entre l'OTAN et la Russie", a fait remarquer le diplomate russe, soulignant "la nécessité de poursuivre le dialogue là où cela est possible".

    Lire aussi:

    Stoltenberg: l’Otan déterminée à améliorer ses relations avec la Russie
    L’Otan augmente sa présence dans les zones européennes où ils ont promis de ne le faire
    La Russie prête à reprendre le dialogue avec l'Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik