Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kosovo : l'OTAN prône le renforcement de la sécurité

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'OTAN doit assurer la sécurité du Kosovo quelle que soit la décision sur l'avenir de la province, a indiqué jeudi le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jaap de Hoop Scheffer.

    VILNIUS, 8 février - RIA Novosti. L'OTAN doit assurer la sécurité du Kosovo quelle que soit la décision sur l'avenir de la province, a indiqué jeudi le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jaap de Hoop Scheffer.

    "De grands changements s'annoncent pour le Kosovo et nous devons y renforcer nos positions", a-t-il déclaré avant l'ouverture d'une rencontre informelle des ministres de la Défense de l'OTAN à Vilnius.

    Sans prétendre jouer un rôle clé au Kosovo, l'OTAN doit notamment assurer sa sécurité tout en protégeant tant la majorité et que la minorité de la population, a-t-il ajouté.

    L'Alliance atlantique doit couper court aux tentatives visant à déstabiliser la situation dans les Balkans, a souligné M. de Hoop Scheffer.

    Le Kosovo, peuplé à près de 90% par des Albanais, pourrait proclamer unilatéralement son indépendance d'ici la fin du mois de février, ce qui créerait une zone de tension dans les Balkans. L'UE et les Etats-Unis soutiennent cette décision en dépit de la ferme opposition de la Russie.

    Le sommet de l'OTAN a rassemblé les 7 et 8 février à Vilnius plus de 40 délégations des pays membres de l'OTAN et d'autres Etats participant aux missions de la paix, dont l'Ukraine, la Russie et l'Afghanistan. Des représentants de l'ONU, de la Commission européenne et de la Banque mondiale étaient également invités.

    Lire aussi:

    «Facteur de déstabilisation sérieux»: l’avis de Poutine sur la ligne US dans les Balkans
    Le parlement kosovar a voté en faveur de la création d’une force armée
    Reconnaissant pour l’«intervention humanitaire», le Kosovo proclame 2019 année de l’Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik