Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Visite de Poutine en France: la culture à l'honneur

    International
    URL courte
    0 0 0
    PARIS, 30 mai - RIA Novosti. Le premier ministre russe Vladimir Poutine en visite de deux jours à Paris, consacrera sa journée de vendredi à des rencontres et des visites culturelles.

    Il rencontrera l'écrivain français Maurice Druon, accordera une interview au journal Le Monde, visitera le Musée de l'Association des anciens officiers du régiment cosaque de la garde impériale russe et de leurs descendants et s'entretiendra avec des Russes de l'étranger.

    Le ministre russe prévoit également une rencontre avec l'ancien président français Jacques Chirac avec lequel il entretenait des relations amicales en tant que président russe.

    En quittant son poste de président, M. Poutine a défini M. Chirac comme "un homme d'Etat perspicace, promoteur des intérêts de la France dans le monde" et a noté qu'il avait beaucoup fait pour le rapprochement de la Russie et de l'UE, et la formation de la grande Europe.

    Le 20 mai dernier, le Kremlin a annoncé l'attribution à l'ancien président français du prix d'Etat russe dans le domaine de l'action humanitaire, la seule distinction d'Etat qui puisse être décernée à un étranger. Les années précédentes, il avait été attribué à Alexis II, Patriarche de Moscou et de toutes les Russies, et à l'écrivain russe Alexandre Soljenitsyne.

    Le 23 avril dernier, alors qu'il adressait ses v�ux à Maurice Druon pour son 90e anniversaire, M. Poutine a noté que le nom de l'écrivain se situait, dans la conscience du peuple russe, au même niveau que des classiques de la littérature française, tels que Victor Hugo, Alexandre Dumas ou Stendhal.

    "Maurice Druon est non seulement un écrivain célèbre, mais c'est également un ami fidèle de Moscou, qui déploie tous ses efforts pour renforcer les relations russo-françaises amicales et fructueuses, en premier lieu dans le domaine culturel", a souligné le ministre russe.

    Le régiment cosaque de la garde impériale, créé par l'impératrice russe Catherine II, a participé pendant 150 ans à toutes les guerres jusqu'à la fin de la Première guerre mondiale. Après la révolution de 1917, le musée du régiment a été transporté à Paris. En avril 2008, Vladimir Poutine a décoré le directeur du musée Alexandre Bobrikov de la médaille Pouchkine pour "son grand apport au renforcement de la coopération russo-française dans le domaine de la culture et de l'instruction".

    Lire aussi:

    Pourquoi les politiciens occidentaux citent de plus en plus les écrivains russes
    La «fenêtre d’opportunités» franco-russes restera-t-elle ouverte en 2018?
    Poutine: «Alors Macron? De toute façon ce sera mieux... Mais moins bien qu'avec Chirac!»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik