Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'OTAN encourage les "aventures militaires" de la Géorgie (diplomatie russe) - 2

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'OTAN encourage les aventures militaires de la Géorgie en intensifiant sa coopération avec Tbilissi, a mis en garde mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    MOSCOU, 17 septembre - RIA Novosti. L'OTAN encourage les aventures militaires de la Géorgie en intensifiant sa coopération avec Tbilissi, a mis en garde mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    "Les mesures appelées à porter les relations OTAN-Géorgie à un niveau plus élevé ne font que pousser Tbilissi à s'engager sur la voie de nouvelles aventures", lit-on dans une déclaration du ministère au sujet de la visite de deux jours que 26 ambassadeurs des pays membres de l'Alliance ont entamé à Tbilissi.

    "L'organisation d'une visite à Tbilissi est inopportune, elle ne contribue pas à la stabilisation de la situation dans la région. Les décisions prises à l'issue de la visite confirment que l'OTAN conserve toujours des réflexes de guerre froide", est-il indiqué dans le document. Selon les médias occidentaux, la visite est appelée à élargir la coopération entre l'Occident et la Géorgie qui souhaite adhérer à l'OTAN.

    "L'OTAN a de nouveau exprimé son soutien à la campagne de désinformation lancée par (le président géorgien) Mikhaïl Saakachvili et a promis de l'aider à rétablir le potentiel militaire de la Géorgie au lieu de tirer les conclusions de la tentative échouée de M.Saakachvili visant régler un vieux conflit par la force", note le ministère.

    Le secrétaire général de l'Alliance Jaap de Hoop Scheffer a décidé de se rendre dans la ville géorgienne de Gori après son séjour à Tbilissi sur l'invitation des autorités géorgiennes. "Le caractère antirusse de ce déplacement est flagrant", poursuit le ministère avant de déplorer que M.Scheffer n'ait pas l'intention d'aller à Tskhinvali "pour obtenir des informations plus objectives sur les événements survenus début août".

    Les relations entre la Russie et l'OTAN se sont aggravées après les hostilités lancées par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud le 8 août dernier. La Russie a introduit ses troupes en Ossétie du Sud pour protéger les habitants de la république dont la majorité ont la nationalité russe. Les pays membres de l'Alliance ont accusé Moscou de faire un usage disproportionné de la force avant de suspendre la tenue des réunions du Conseil Russie-OTAN à tous les niveaux. La Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud le 26 août.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Moscou révèle les «terribles» conséquences d’une possible adhésion de la Géorgie à l’Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik