Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crise en Ukraine: Iouchtchenko empêche la formation d'une nouvelle coalition (Timochenko)

    International
    URL courte
    0 1 0 0
    KIEV, 3 octobre - RIA Novosti. Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko, leader informel du bloc Notre Ukraine - Autodéfense populaire (NUAP), a refusé au Bloc de Litvine de se rallier à la coalition démocratique, a estimé vendredi Ioulia Timochenko, première ministre ukrainienne.

    Le Bloc Ioulia Timochenko (BIT), le bloc NUAP et le Bloc de Vladimir Litvine ont essayé de former une nouvelle coalition, néanmoins ce dernier a abandonné les négociations.

    "Je regrette que le président ukrainien ait refusé au bloc de Vladimir Litvine de participer à la coalition démocratique", a fait savoir Mme Timochenko lors d'une conférence de presse.

    La première ministre ukrainienne a fait remarquer qu'elle avait fait tout son possible pour maintenir le bloc de Vladimir Litvine dans le giron des consultations et qu'elle espérait qu'il pourra adhérer à la coalition politique.

    D'après elle, il existe une scission au sein du bloc pro-présidentiel NUAP, dont une réunion devrait avoir lieu vendredi. Une partie des députés se disent prêts à rétablir la coalition, tandis que l'autre, conduite par le président Iouchtchenko, rejette cette idée.

    De l'avis d'un député du bloc de Vladimir Litvine, la formation d'une coalition comprenant le parti de Ioulia Timochenko, le bloc pro-présidentiel Notre Ukraine - Autodéfense populaire et du bloc de Vladimir Litvine s'avère irréelle. Il a précisé que les consultations sur ce sujet ne sont qu'un prétexte pour empêcher que les partis puissent bloquer la tenue "d'élections artificielles anticipées".

    La coalition au pouvoir composée du parti de la première ministre Ioulia Timochenko et du bloc Notre Ukraine - Autodéfense populaire proche du président Viktor Iouchtchenko a éclaté le 16 septembre dernier. Si une nouvelle coalition n'est pas formée sous 30 jours, le chef de l'Etat sera en droit de dissoudre le parlement pour décréter des élections législatives anticipées.

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Kiev pointe du doigt celle qui a planifié l'effondrement de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik