Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Timochenko exhorte Iouchtchenko à relancer la coalition

    International
    URL courte
    0 0 0
    KIEV, 26 novembre - RIA Novosti. Le première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a exhorté mercredi, lors d'un point de presse à Kiev, le président du pays Viktor Iouchtchenko à relancer les travaux de la coalition parlementaire avec la participation du Bloc Litvine (Vladimir Litvine un des anciens présidents de la Rada suprême-ndlr).

    La coalition au parlement ukrainien, composée du BIT (Bloc Ioulia Timochenko) et du bloc pro-présidentiel Notre Ukraine-Autodéfense populaire (NUAP), a cessé d'exister en septembre dernier.

    Le 16 septembre dernier, l'éclatement de la coalition au pouvoir BIT-NUAP a été annoncé à la suite du retrait du NUAP, le BIT et le Parti des régions ayant voté conjointement le 2 septembre plusieurs projets de loi limitant les compétences du président. Le président Viktor Iouchtchenko a dénoncé un "coup d'Etat constitutionnel". Une nouvelle coalition devait être formée au parlement ukrainien dans un délai de 30 jours, sans quoi le président était autorisé à dissoudre le parlement et à annoncer des élections législatives anticipées. Le chef de l'Etat a promis d'user de son droit et il l'a fait.

    La Rada n'a repris ses travaux que provisoirement pour adopter une loi et des mesures anticrise.

    "Je m'adresse au président ukrainien, en l'appelant à renouveler la coalition", a déclaré Mme Timochenko.

    Selon elle, sa force politique est prête à reprendre le travail au sein de la coalition sans condition aucune. Cela dit, la première ministre a exigé que l'équipe présidentielle ne pose pas, elle non plus, de préalable.

    Mme Timochenko a accordé à l'équipe présidentielle un délai d'ici la fin de la semaine pour réfléchir à son retour au sein de la coalition.

    Par ailleurs, la chef du gouvernement a indiqué que le BIT était disposé à accepter le Bloc Litvine dans la coalition, en lui donnant également le temps d'en décider d'ici la fin de la semaine. "Nous sommes prêts à accepter toutes les conditions de Litvine", a-t-elle dit.

    Et d'ajouter que si d'ici la fin de la semaine en cours, la coalition dans le format proposé ne reprenait pas son travail, le BIT se réservait le droit d'engager des négociations de coalition avec tous les groupes de députés à la Rada.

    Lire aussi:

    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Affaire Manafort: la diplomatie russe pointe des imprécisions
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik