Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crimée: Iouchtchenko redoute le "scénario abkhaze" (Gazeta.ru)

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 11 décembre - RIA Novosti. Viktor Iouchtchenko a menacé de déchoir de leur nationalité les Ukrainiens ayant obtenu des passeports russes; les experts estiment que le président ukrainien redoute la répétition du "scénario abkhaze" en Crimée, tout en ne voyant pas comment cette idée pourrait être mise en pratique, indique jeudi le quotidien Gazeta.ru.

    Des discussions houleuses autour de la double nationalité ont fait rage en Ukraine suite à la guerre qui a opposé en août la Russie et la Géorgie. Kiev et Bruxelles redoutaient que les autorités russes ne cherchent à détacher de l'Ukraine la presqu'île de Crimée, à l'instar de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

    La quasi-totalité des habitants de ces territoires, dont l'indépendance a été reconnue par Moscou, s'étaient vu délivrer des passeports russes au cours des années 2000. Avant le conflit d'août, on ne faisait que "dire et parfois écrire" que les normes constitutionnelles concernant l'interdiction de la double nationalité n'étaient pas respectées, raconte Vladimir Fessenko, directeur du centre d'études politiques appliquées Penta de Kiev. Mais après la guerre russo-géorgienne, le pays a plongé dans une "hystérie objective et subjective".

    Selon M. Fessenko, la réaction du président ukrainien est "plutôt empreinte d'émotion". "L'envergure de ce problème a bien sûr été exagérée. On ne peut pas parler de centaines de milliers, mais seulement de milliers de personnes ayant la double nationalité, et ce moins en Crimée que dans la région de Tchernovtsy, où les Ukrainiens obtiennent des passeports roumains, et en Transcarpatie, où la population cherche activement des moyens de partir en Europe à l'aide de papiers hongrois", raconte l'expert.

    Alexeï Vlassov, directeur du centre d'étude de l'espace postsoviétique de l'Université d'Etat Lomonossov de Moscou, coïncide avec le point de vue de son collègue ukrainien: "Il s'agit d'une déclaration politique du président, car il n'existe guère d'instruments réels de vérifier si ses concitoyens détiennent vraiment des passeports étrangers".

    D'après M. Vlassov, l'initiative de Iouchtchenko fait écho à une autre nouveauté, débattue depuis un certain temps dans les couloirs du parlement russe. La Douma d'Etat et le Conseil de la Fédération (chambres basse et haute du parlement russe) évoquent depuis l'été dernier la possibilité d'introduire une "carte de Russe" qui donnerait aux Russes résidant à l'étranger le droit de jouir d'avantages sur le territoire de la Russie. Moscou ne cache pas que cette carte serait principalement destinée aux Russes ethniques habitant en Ukraine.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Délivrer des passeports hongrois aux Ukrainiens de Transcarpatie aggrave les relations
    Saakachvili entre en Pologne avec son passeport ukrainien, pourtant annulé par Kiev
    Le journaliste arrêté Vychinski a annoncé qu’il renonçait à sa nationalité ukrainienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik