Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Force de sécurité du Kosovo: Belgrade a perdu toute confiance en l'OTAN (Jeremic)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Serbie ne fait plus confiance à l'OTAN depuis que l'Alliance a soutenu la création de la Force de sécurité du Kosovo, a indiqué le chef de la diplomatie serbe Vuk Jeremic.

    MOSCOU, 9 février - RIA Novosti. La Serbie ne fait plus confiance à l'OTAN depuis que l'Alliance a soutenu la création de la Force de sécurité du Kosovo, a indiqué le chef de la diplomatie serbe Vuk Jeremic.

    "Le rôle joué par l'OTAN dans la naissance de la Force de sécurité du Kosovo, un groupe militarisé d'Albanais kosovars, a provoqué la perte de notre confiance envers l'Alliance. Il s'agit d'une violation éhontée de la résolution 1244", a déploré M.Jeremic dans une interview au journal serbe Blic publiée dimanche.

    La FSK, lancée le 21 janvier, comprend 2.500 hommes et 800 réservistes qui seront entraînés par l'OTAN. Belgrade s'est résolument opposé à la formation de cette Force qui constituera de fait une nouvelle armée kosovare.

    "Actuellement, nos rapports avec la Russie sont bien meilleurs que ceux qui nous unissent aux Etats-Unis (...). La question du futur statut du Kosovo reste en suspens avec Washington. Mais nous tenterons de coopérer avec les Etats-Unis sur d'autres questions", a poursuivi le diplomate serbe.

    Selon M.Jeremic, la Serbie aspire à un rapprochement avec d'autres pays et organisations, mais pas au prix de son intégrité : "Nous avons l'obligation constitutionnelle, politique et morale de préserver l'intégrité territoriale de notre pays", a fait savoir le ministre.

    Lire aussi:

    Anniversaire du Kosovo: confettis et lacrymo
    Ex-président de l’AG de l’Onu: «Pour l’Otan, la Serbie n’est qu’une anomalie»
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik