Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sécurité européenne: la crise crée des conditions propices à un traité (Prikhodko)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La crise financière et économique mondiale a créé des conditions propices au développement de la coopération internationale en matière de sécurité, notamment à la conclusion d'un traité de sécurité européenne, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou Sergueï Prikhodko, conseiller du président russe.

    MOSCOU, 26 février - RIA Novosti. La crise financière et économique mondiale a créé des conditions propices au développement de la coopération internationale en matière de sécurité, notamment à la conclusion d'un traité de sécurité européenne, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou Sergueï Prikhodko, conseiller du président russe.

    "La situation est plus favorable. Dans le contexte de la crise économique mondiale, chaque Etat, non seulement la Russie, mais aussi nos partenaires ont été obligés de revoir les plans d'organisation de leurs forces armées et leur financement. Dans ces conditions, l'importance de la transparence de la coopération internationale augmente considérablement", a indiqué M. Prikhodko.

    Dans le même temps, il a reconnu l'absence de tout progrès sur la question du traité de sécurité européenne, faute de négociations.

    Le président russe Dmitri Medvedev a formulé en juin 2008 l'idée d'un traité de sécurité en Europe axé sur le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des Etats, le non-recours à la force armée, le contrôle des armements et le principe selon lequel aucune organisation internationale n'a le droit exclusif d'assurer la sécurité en Europe.

    Lire aussi:

    Moscou et Pékin discutent du passage aux échanges en monnaies nationales
    Macron appelle les Européens à ne plus dépendre des Américains pour leur sécurité
    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik