Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Serbie: le désir d'intégrer l'UE ne contredit pas celui de resserrer les liens avec la Russie (députée)

    International
    URL courte
    0 0 0
    SARAJEVO, 18 juin - RIA Novosti. L'aspiration de la Serbie d'adhérer à l'Union européenne ne contredit aucunement son désir de resserrer les liens avec la Russie, a déclaré jeudi Slavica Djukic-Dejanovic, présidente du parlement serbe, recevant à Belgrade Valeri Zorkine, président de la Cour constitutionnelle russe.

    M.Zorkine a estimé, pour sa part, que les Cours constitutionnelles de Russie et de Serbie étaient confrontées à des problèmes similaires, qu'il s'agisse de la défense des droits de l'homme ou de la protection de la souveraineté nationale.

    Mme Djukic-Dejanovic a exprimé sa reconnaissance à la Fédération de Russie pour son soutien invariable à la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Serbie dans le contexte du problème du Kosovo.

    Le 17 février 2008, les autorités albanaises du Kosovo, soutenues par les Etats-Unis et par certains pays membres de l'UE, ont unilatéralement proclamé l'indépendance de cette province serbe. Belgrade et Moscou se sont opposés à cette démarche, la qualifiant de violation de la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui proclamait l'intégrité territoriale de la Serbie. A l'heure actuelle, la souveraineté politique du Kosovo a été reconnue par 60 des 192 Etats membres de l'ONU.

    Lire aussi:

    Anniversaire du Kosovo: confettis et lacrymo
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Vers une adhésion du Kosovo à l’Onu? Un ancien ministre yougoslave se montre sceptique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik