Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Biélorussie ferme un pipeline de transit du pétrole russe

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Biélorussie a provisoirement interdit l'utilisation du segment biélorusse de l'oléoduc Ounetcha (Russie)-Ventspils (Lettonie) en raison de son mauvais état, a annoncé un représentant du ministère biélorusse des situations d'Urgence à RIA Novosti.

    MINSK, 22 juillet - RIA Novosti. La Biélorussie a provisoirement interdit l'utilisation du segment biélorusse de l'oléoduc Ounetcha (Russie)-Ventspils (Lettonie) en raison de son mauvais état, a annoncé un représentant du ministère biélorusse des situations d'Urgence à RIA Novosti.

    "Dans un souci d'écologie, on a décidé de suspendre le transit de produits pétroliers. Les lacunes révélées n'ont été résolues que partiellement", a-t-il indiqué avant de rappeler que des accidents s'étaient produits en 2007 et 2008, des produits pétroliers s'étant déversés dans un fleuve.

    La compagnie allemande chargée de réaliser des vérifications a détecté 1.100 défauts, a-t-il ajouté. Au 17 juillet, la date butoir, seuls 254 avaient été résolus.

    Selon lui, le transit reprendra quand la compagnie Zapad-Transnefteprodukt, propriétaire du pipeline, aura résolu tous les manquements.

    La fermeture du pipeline n'a aucun lien avec l'interdiction sur les exportations vers la Russie de la production de deux combinats de boucherie biélorusses, décrétée hier par les services vétérinaires russes, a fait savoir un porte-parole du ministère biélorusse interrogé par RIA Novosti.

    Les relations entre Moscou et Minsk ont été récemment ternies par un conflit autour des produits laitiers biélorusses. Alléguant qu'ils ne répondaient pas aux normes sanitaires, Moscou en a interdit l'exportation sur le territoire russe.

    La "guerre du lait" a provoqué une nouvelle détérioration des relations avec la Biélorussie, dont le président Alexandre Loukachenko a récemment déclaré vouloir aller "chercher [son] bonheur ailleurs", une allusion au programme Partenariat oriental proposé par Bruxelles à six anciennes républiques soviétiques.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik