Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le "burkini" n'est pas le bienvenu dans les piscines en France (médias)

    International
    URL courte
    0 41
    S'abonner

    Les autorités françaises ont interdit aux musulmanes d'origine arabe de se baigner à la piscine dans une tenue couvrant intégralement le corps, comme le recommande l'islam.

    MOSCOU, 13 août - RIA Novosti. Les autorités françaises ont interdit aux musulmanes d'origine arabe de se baigner à la piscine dans une tenue couvrant intégralement le corps, comme le recommande l'islam, le président Sarkozy qualifiant le port de la burqa de "signe d'asservissement" de la femme, selon les médias occidentaux.

    Auparavant les musulmanes françaises mettaient une sorte de maillot de bain islamique composé d'un voile, d'une tunique et d'un pantalon pour fréquenter les piscines, ce "burkini" leur permettant le plaisir de la baignade sans se découvrir.

    En juin dernier, l'Assemblée nationale (chambre basse du parlement français) s'est penchée sur la question des restrictions à imposer au port du niqab ou de la burqa (qui couvre complètement le corps) en France.

    Un peu plus tard, en août, Nicolas Sarkozy a déclaré dans un discours devant les sénateurs et députés réunis en Congrès à Versailles, près de Paris que la burqa, "signe d'asservissement" de la femme, n'était "pas la bienvenue" en France.

    "Nous ne pouvons pas accepter dans notre pays des femmes prisonnières derrière un grillage, coupées de toute vie sociale, privées de toute identité", s'est indigné le président de la République.

    La musulmane française d'origine arabe Carole a cependant raconté qu'elle s'était tranquillement baignée en juillet dernier en "burkini" à la piscine d'Emerainville (ville près de Paris) dont l'accès lui a été refusé en août par le maître nageur de service, la direction de la piscine n'acceptant pas sa tenue "pour des raisons d'hygiène".

    "C'est une discrimination pure et simple. Je vais combattre pour mes droits. Et si je vois que la partie est perdue, je n'exclue pas de quitter la France", a déclaré Carole dans une interview à la presse française.

    La France compte près de 5 millions de musulmans. C'est plus que n'importe où ailleurs en Europe de l'Ouest. Ce n'est pas pour la première fois que les lois de la société laïque y entrent en contradiction avec les traditions islamiques. Ainsi, en 2004, la France a interdit le voile islamique à l'école.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik