Ecoutez Radio Sputnik
    International

    PO: l'attitude de Netanyahu entrave le processus de paix (OLP)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    LE CAIRE, 15 septembre - RIA Novosti. L'attitude du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui persiste à élargir les colonies juives à Jérusalem et en Cisjordanie, torpille les efforts de l'administration américaine en vue de relancer le processus de paix, a déclaré mardi le responsable palestinien Saïb Arikat.

    "Si M.Netanyahu ne change pas d'attitude, il n'y aura ni rencontres, ni négociations", a averti M.Arikat, délégué de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) aux négociations avec Israël, sur la chaîne de télévision satellitaire Al-Jazeera.

    M.Netanyahu a déclaré lundi qu'Israël rejetait la demande de gel total de la construction de logements dans les colonies de Cisjordanie et à Jérusalem-est réclamé par les Etats-Unis et la communauté internationale, mais pouvait envisager une réduction de son ampleur pour un délai limité dans l'intérêt de la reprise des négociations.

    En outre, a indiqué M.Arikat, le premier ministre de l'Etat hébreu a pratiquement exclu Jérusalem du processus de négociations.

    Selon le responsable palestinien, il est nécessaire que l'administration du président américain Barack Obama essaie de persuader M.Netanyahu

    de remplir les engagements d'Israël dans le cadre de la "feuille de route", plan de règlement international impliquant l'arrêt total de la colonisation.

    "Si M.Obama ne sait pas persuader M.Netanyahu de cesser d'élargir les colonies de peuplement juives, cela se soldera par la perte de la crédibilité du président US dans le monde arabe", est persuadé M.Arikat.

    Mardi, M.Netanyahu a rencontré l'émissaire du président américain George Mitchell pour discuter des obstacles à la reprise des négociations palestino-israéliennes suspendues après l'arrivée au pouvoir du gouvernement de Netanyahu en Israël. Le soir du même jour, M.Mitchell se rend à Ramallah pour rencontrer le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

    Les colonies juives en Cisjordanie sont le principal obstacle à la reprise des négociations entre Palestiniens et Israéliens.

    L'Autorité palestinienne refuse de revenir à la table des négociations tant que les Israéliens élargiront leurs implantations en Cisjordanie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik