Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Arménie-Turquie: les protocoles sur les relations diplomatiques signés à Zurich

    International
    URL courte
    Les relations arméno-turques (22)
    0 0 0

    La Turquie et l'Arménie ont signé samedi soir les protocoles sur l'établissement des relations diplomatiques et le développement des relations bilatérales, à Zurich, en Suisse.

    ZURICH, 10 octobre - RIA Novosti. La Turquie et l'Arménie ont signé samedi soir les protocoles sur l'établissement des relations diplomatiques et le développement des relations bilatérales, à Zurich, en Suisse.

    Edouard Nalbandian et Ahmet Davutoglu, ministres arménien et turc des Affaires étrangères, ont apposé leurs signatures en bas des deux documents historiques visant à normaliser les rapports bilatéraux, qui doivent être approuvés par les parlements des deux pays.

    La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, ses homologues russe, français et slovène, Sergueï Lavrov, Bernard Kouchner et Samuel Zbogar, ainsi que le Haut représentant pour la politique étrangère de l'UE Javier Solana, qui ont assisté à la cérémonie à l'Université de Zurich, ont quitté la salle sans faire de déclarations.

    Initialement prévue pour 15h00 GMT, la cérémonie a été retardée après que la délégation turque a modifié le texte du discours qu'elle devait prononcer après la signature des protocoles, y mentionnant le problème du Haut-Karabakh, selon le site internet arménien Panorama.am qui se réfère à des sources diplomatiques. La secrétaire d'Etat américaine a appelé les Turcs à régler le problème après une rencontre avec les Arméniens. Selon un diplomate américain, la délégation turque a de nouveau modifié le texte avant de le soumettre à Mme Clinton, rapporte Panorama.am.

    L'Arménie et la Turquie n'entretiennent pas de relations diplomatiques bilatérales depuis l'indépendance de l'Arménie en 1991 et la frontière commune entre les deux pays est fermée depuis 1993 à l'initiative d'Ankara. Les relations complexes entre les deux pays s'expliquent par une série de facteurs, notamment par le soutien d'Ankara à la position azerbaïdjanaise sur le conflit du Haut-Karabakh et par la réaction violente de la Turquie à la reconnaissance internationale du génocide arménien de 1915 dans l'Empire ottoman. Les relations arméno-turques sur la normalisation des relations bilatérlaes ont été lancées en 2007 avec la médiation suisse.

    Dossier:
    Les relations arméno-turques (22)

    Lire aussi:

    Une ancienne église arménienne démontée pour ériger une mosquée en Turquie
    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik