Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le Tatarstan, modèle de cohabitation interconfessionnelle (Clinton)

    International
    URL courte
    0 8 0 0

    Arrivée mercredi à la mi-journée à Kazan, capitale du Tatarstan (Volga), la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a qualifié cette république russe de modèle de cohabitation entre ethnies et religions différentes.

    KAZAN, 14 octobre - RIA Novosti. Arrivée mercredi à la mi-journée à Kazan, capitale du Tatarstan (Volga), la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a qualifié cette république russe de modèle de cohabitation entre ethnies et religions différentes, déclarant son intention de consulter le président Mintimir Chaïmiev sur le règlement de conflits.

    "Vous donnez un exemple de cohabitation et de progression conjointe vers un avenir commun. Par votre direction, vous avez montré qu'être centriste est le meilleur moyen de gouverner", a déclaré la chef de la diplomatie américaine lors d'un entretien avec le président du Tatarstan dans le Kremlin de Kazan.

    Et d'ajouter qu'en se rendant désormais à travers le monde sur instruction du président Obama pour participer au règlement de relations entre divers pays, notamment l'Arménie et la Turquie, elle téléphonerait sans doute au président Chaïmiev.

    "Par vos recommandations, vous pouvez faire beaucoup non seulement pour le Tatarstan et la Russie, mais aussi pour tous les gens aspirant à un avenir meilleur", a indiqué Mme Clinton.

    "J'aime travailler avec vous", lui a répondu le président tatar.

    Selon Mme Clinton, le voisinage d'une grande mosquée et d'une cathédrale orthodoxe dans le Kremlin de Kazan symbolise la compréhension mutuelle entre différentes religions et témoigne du respect des traditions, ainsi que du mouvement vers l'avant du Tatarstan.

    Lire aussi:

    Poutine appelle à défendre l’identité des ethnies russes
    Russie: un bus entre en collision avec un camion, 14 morts
    52% des Américains soupçonnent Hillary Clinton d’avoir des liens avec la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik