Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le mur de Berlin a été démoli il y a 20 ans, mais reste sa poussière (médias)

    International
    URL courte
    Vingt ans après la chute du mur de Berlin (11)
    0 10

    Le 9 novembre, on fête les 20 ans de la chute du mur de Berlin, symbole de la guerre froide et de longues années d'une opposition irréconciliable entre les deux systèmes politiques.

    MOSCOU, 9 novembre - RIA Novosti. Le 9 novembre, on fête un anniversaire mémorable: les 20 ans de la chute du mur de Berlin, symbole de la guerre froide et de longues années d'une opposition irréconciliable entre les deux systèmes politiques, lit-on lundi dans le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Mais la paix sur la planète est-elle devenue plus solide suite à cela?

    La réponse n'est malheureusement pas univoque.

    La chute du mur a entraîné l'écroulement du Pacte de Varsovie, puis celui du système socialiste. L'Union Soviétique a cessé d'exister. Les troupes soviétiques ont été retirées rapidement de RDA, de Pologne, de Tchécoslovaquie et de Hongrie. Les promesses faites par George Bush-père à Mikhaïl Gorbatchev comme quoi "l'OTAN n'avancerait pas d'un mètre à l'Est" sont restées des paroles creuses.

    Exactement un mois après la chute du mur de Berlin, Bush-père a envoyé 26000 soldats au Panama, montrant ainsi que les Etats-Unis miseraient avant tout sur la force dans leur politique. La première guerre du Golfe a commencé au début des années 90 du siècle dernier, la seconde, au début de notre siècle. Dans l'intervalle, la Yougoslavie divisée a subi des attaques de missiles et de bombes. La Serbie a perdu 20% de son territoire, un nouvel Etat sous protectorat de l'OTAN - le Kosovo- a fait son apparition. George Bush-fils s'est retiré du Traité ABM de 1972 qui était considéré comme la pierre angulaire de la sécurité ; Moscou a gelé son application du Traité sur les forces conventionnelles en Europe ; les terroristes ont porté un coup aux tours jumelles du Trade World Center à New York, ce qui a entraîné la guerre en Afghanistan qui se poursuit jusqu'à présent ; les dépenses militaires des Etats-Unis se sont élevées à 670 milliards de dollars ... Puis, il y a eu la guerre en Ossétie du Sud.

    Ces vingt dernières années, la sécurité de la planète et, d'ailleurs, de chaque Etat, ne s’est pas consolidée. Le monde bipolaire qui reposait sur la crainte de la destruction nucléaire réciproque a cessé d'exister après la chute du mur de Berlin, mais le monde unipolaire a montré son inconsistance. Il est évident qu'il faut changer les rapports entre les pays et leurs alliances et créer de nouveaux systèmes multipolaires de sécurité. Pour y parvenir, il faut profiter de l'expérience acquise il y a 20 ans, lorsque des pays de camps opposés étaient allés au-devant les uns des autres, en comprenant que l'abandon d’insignifiantes divergences serait utile à tout le monde. C'est la leçon principale du mur.

    Ce texte tiré de la presse russe n'engage pas la responsabilité de RIA Novosti.

    Dossier:
    Vingt ans après la chute du mur de Berlin (11)

    Lire aussi:

    Retour sur les «grandes premières» au sommet entre Washington et Moscou
    Mikhaïl Gorbatchev s’exprime sur la mort de George H.W. Bush
    Des Berlinois redécouvrent une section du mur de Berlin (photo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik