Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Entretien Medvedev-Obama: Iran, Corée du Nord et START au menu

    International
    URL courte
    Sommet de l'APEC à Singapour (29)
    0 0 11

    Le nucléaire nord-coréen et iranien, ainsi que le travail sur le nouveau traité START seront au centre de la rencontre des présidents russe et américain, Dmitri Medvedev et Barack Obama, prévue dimanche à Singapour, a annoncé vendredi l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

    Le nucléaire nord-coréen et iranien, ainsi que le travail sur le nouveau traité START seront au centre de la rencontre des présidents russe et américain, Dmitri Medvedev et Barack Obama, prévue dimanche à Singapour, a annoncé vendredi l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

    "Les présidents poursuivront l'analyse des décisions prises lors de la visite de M.Obama en Russie, et examineront les efforts d'élaboration d'un nouvel accord destiné à remplacer le Traité START" (de réduction des armements stratégiques offensifs), a indiqué M.Prikhodko commentant le prochain entretien qui se tiendra en marge du sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

    "Chaque rencontre avec le nouveau président américain donne une impulsion à la coopération bilatérale, renforce la confiance et améliore la compréhension mutuelle sur les sujets clés de nos rapports, y compris sur la scène internationale. Cette rencontre ne sera pas une exception", a ajouté le représentant du Kremlin.

    La première rencontre des présidents Medvedev et Obama s'est déroulée le 1er avril dernier à Londres (Grande-Bretagne). Ils ont par la suite mené des entretiens à Moscou en été et à Pittsburgh (Etats-Unis) en septembre.
    Le Traité START, signé en 1991 entre Moscou et Washington, engageait les deux puissances à réduire le nombre des ogives nucléaires à 6.000 et celui des vecteurs à 1.600 pour chaque partie. Le traité expire le 5 décembre 2009.

    Réunis en juillet à Moscou, les deux présidents ont signé un document notifiant l'intention des deux pays de réduire de près de moitié le nombre de charges nucléaires, à 1.500-1.675 unités, et de leurs vecteurs, à 500-1.100 unités, pour chacune des parties. Des chiffres précis seront fixés au cours des négociations sur le nouveau traité destiné à remplacer START. MM.Medvedev et Obama ont récemment annoncé que le nouvel accord russo-américain devrait être signé en décembre 2009.

    "Nous oeuvrons pour signer l'accord dans les délais précisés par les présidents, soit avant la fin de l'année en cours", a assuré M.Prikhodko.

    Par ailleurs, les présidents "se pencheront sur les questions de la stabilité stratégique, les problèmes les plus sensibles" dont "la situation autour de l'Afghanistan et les efforts internationaux relatifs au programme nucléaire iranien", selon le responsable. Ils pourraient également évoquer la situation au Proche-Orient.

    La rencontre des deux chefs d'État à Singapour durera environ une heure et demie. "Nous nous félicitons du dialogue ouvert, pragmatique et tourné vers l'avenir avec la nouvelle administration américaine" qui "permet de poursuivre notre discussion sur les questions en suspens", a conclu M.Prikhodko.

    Dossier:
    Sommet de l'APEC à Singapour (29)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik