Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sécurité européenne: initiatives russes, priorité de l'OSCE sous la présidence kazakhe (diplomate)

    International
    URL courte
    Projet russe de Traité pour la sécurité européenne (42)
    0 0 0

    Des négociations sur une nouvelle architecture de sécurité européenne figureront parmi les grandes priorités de l'OSCE sous la présidence du Kazakhstan en 2010, a déclaré Kaïrat Abousseïtov, ambassadeur kazakh au Royaume-Uni.

    Des négociations sur une nouvelle architecture de sécurité européenne figureront parmi les grandes priorités de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sous la présidence du Kazakhstan en 2010, a déclaré mercredi Kaïrat Abousseïtov, ambassadeur kazakh au Royaume-Uni.

    "Ce sera une des tâches prioritaires de notre présidence", a indiqué dans une interview à RIA Novosti le diplomate qui participe à la conférence internationale intitulée "Vers une nouvelle architecture de sécurité européenne" qui se déroule à Londres.

    Consacrée à l'examen du projet russe de Traité pour la sécurité européenne, cette conférence est organisée par l'Institut international d'études stratégiques (IISS) de Londres, le club de discussion Valdaï et RIA Novosti.
     
    Le président Medvedev a formulé en juin 2008 à Berlin l'idée d'un traité de sécurité en Europe dont les piliers sont le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des Etats, le non-recours à la force armée, le contrôle des armements et le principe selon lequel aucune organisation internationale n'a le droit exclusif d'assurer la sécurité en Europe.

    Le 29 novembre dernier, le projet de Traité pour la sécurité européenne a été publié sur le site du président de la Fédération de Russie. Le lendemain, le document a été remis pour examen aux partenaires européens.

    Le document prévoit notamment que les pays signataires du Traité puissent considérer une attaque armée contre un autre Etat membre comme une attaque perpétrée contre eux-mêmes et se prêtent un soutien militaire, interdit aux pays signataires de prendre des engagements contraires aux principes du Traité.
     
    A titre de président de l'OSCE, le Kazakhstan accorde son plein soutien à l'initiative russe et s'assigne pour objectif d'engager dans sa discussion le plus grand nombre d'Etats, a souligné M.Abousseïtov.

    Il a appelé à ne pas chercher dans les initiatives russes de menaces à l'ordre actuel ni aux institutions en place, car le projet russe de Traité pour la sécurité européenne n'est qu'une "invitation à un large dialogue" sur la mise en application desdites propositions.

    "La partie russe signale que le document reflète des réalités nouvelles et propose de nouvelles règles du jeu, ce qui est extrêmement important", a conclu le diplomate du Kazakhstan à Londres.

    Dossier:
    Projet russe de Traité pour la sécurité européenne (42)

    Lire aussi:

    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Les USA et l’Ukraine effectueront un vol d’observation dans les cieux biélorusse et russe
    Trump appelé à sortir du Traité sur les missiles à portée intermédiaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik