Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Abkhazie/Ossétie: Minsk reporte au printemps l'examen de la reconnaissance

    International
    URL courte
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en quête d'une reconnaissance internationale (133)
    0 3 0 0

    Le parlement biélorusse a reporté au printemps l'examen de l'éventuelle reconnaissance de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, a annoncé vendredi à Minsk le président de la commission pour la CEI, Sergueï Maskevitch.

    Le parlement biélorusse a reporté au printemps l'examen de l'éventuelle reconnaissance de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, a annoncé vendredi à Minsk le président de la commission pour la CEI, Sergueï Maskevitch.

    "La session d'automne du parlement s'achève aujourd'hui, mais la question relative à l'Abkhazie et à l'Ossétie du Sud ne figure pas à l'ordre du jour", a expliqué le député.

    Il y a un an environ L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, déjà reconnues par Moscou au lendemain de l'attaque géorgienne contre la     capitale sud-ossète Tskhinvali ont déposé auprès du parlement biélorusse une demande de reconnaissance.

    "Nous considérons avec sérieux cette demande de reconnaissance", a indiqué le député biélorusse, avouant toutefois que les avis sur cette question divergeaient, même au sein du groupe de travail ad hoc qui s'était rendu en automne dernier en Abkhazie, en Ossétie du Sud et en Géorgie.

    Dans la nuit du 7 au 8 août 2008 la Géorgie a agressé l'Ossétie du Sud. L'armée géorgienne a pilonné la capitale sud-ossète, Tskhinvali, la rayant pratiquement de la carte. Pour mettre un terme à cette agression, la Russie a lancé une opération visant à contraindre Tbilissi à la paix. Fin août 2008, Moscou a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. En réponse, la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec la Russie et a déclaré les deux nouveaux Etats territoires occupés.

    L'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud a été reconnue, outre la Russie, par le Nicaragua, le Venezuela et l'Etat de Nauru. 

    Dossier:
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en quête d'une reconnaissance internationale (133)

    Lire aussi:

    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik