Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine-Russie: Timochenko exclut une crise gazière durant la prochaine décennie

    International
    URL courte
    Litige gazier russo-ukrainien (282)
    0 301

    Il n'y aura pas de crise gazière entre la Russie et l'Ukraine au cours de la prochaine dizaine d'années.

    Il n'y aura pas de crise gazière entre la Russie et l'Ukraine au cours de la prochaine dizaine d'années, a déclaré vendredi à Kiev la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko lors d'une conférence de presse.

    "Les prix du gaz fondées sur des formules excluent toute crise gazière pour au moins dix ans", a annoncé Mme Timochenko au cours de la conférence de presse consacrée aux bilans de l'année.

    Candidate à l'élection présidentielle du mois de janvier, Mme Timochenko a rejeté les allégations de ses adversaires politiques affirmant que les prix du gaz pour l'Ukraine étaient des plus élevés en Europe. "Je voudrais démentir les déclarations selon lesquelles le prix du gaz pour l'Ukraine est le plus élevé d'Europe", a indiqué la première ministre.

    Selon elle, en 2009, le tarif du gaz pour l'industrie ukrainienne était le moins élevé par rapport au prix imposé à tous les autres pays, sauf la Biélorussie. "Tous les Etats européens ont payé leur gaz destiné à l'industrie à un prix supérieur de 50 à100 dollars à celui  pratiqué pour l'Ukraine", a souligné Mme Timochenko, avant d'indiquer que la Biélorussie profitait des bas prix du gaz parce qu'elle a "transmis 50% de son réseau gazier à la Russie". Mme Timochenko a assuré que tant qu'elle serait chef du gouvernement, l'Ukraine resterait propriétaire du réseau gazier et des gisements situés sur son territoire.

    La dernière crise gazière entre Moscou et Kiev date du début 2009.

    Moscou a suspendu les livraisons de gaz russe à l'Ukraine le 1er janvier en raison d'arriérés de paiement et à défaut de contrat pour 2009. Accusant le groupe ukrainien Naftogaz de se livrer à des siphonages du gaz destiné à l'Europe, Gazprom a par la suite suspendu le transit via l'Ukraine le 7 janvier.
    Le bras de fer a provoqué une pénurie de combustible dans plusieurs pays d'Europe orientale. Les fournitures ont repris le 20 janvier, suite à la signature de nouveaux contrats pour la livraison et le transit de gaz entre Moscou et Kiev, mettant fin à la plus grave crise gazière qu'ait connu l'Europe.

    Dossier:
    Litige gazier russo-ukrainien (282)

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Bloomberg: la Russie dominera encore au moins 20 ans le marché gazier de l’Europe
    Kiev pointe du doigt celle qui a planifié l'effondrement de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik