Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: l'Inde et le Pakistan échangent des listes d'installations (médias)

    International
    URL courte
    0 4 0 0

    L'Inde et le Pakistan ont échangé vendredi des listes de leurs sites nucléaires conformément à un accord sur la sécurité régionale interdisant d'attaquer ces sites, ont rapporté les médias locaux se référant aux ministères des Affaires étrangères des deux pays.

    L'Inde et le Pakistan ont échangé vendredi des listes de leurs sites nucléaires conformément à un accord sur la sécurité régionale interdisant d'attaquer ces sites, ont rapporté les médias locaux se référant aux ministères des Affaires étrangères des deux pays.

    "Chaque partie a présenté vendredi, à une même heure, une liste appropriée à l'ambassade de l'autre pays", rapporte l'agence indienne Press Trust of India.

    "La procédure d'échange des listes s'est tenue malgré l'aggravation des relations entre les deux pays voisins qui dure depuis plus d'un an", indique la chaîne pakistanaise Aaj TV.

    Les deux pays voisins échangent des listes de sites nucléaires depuis le 1er janvier 1992 aux termes d'ententes intervenues en 1988. Leur relations bilatérales se sont aggravées après les attaques terroristes contre la capitale économique indienne de Mumbai (Bombay) en novembre 2008. Des terroristes ont alors lancé une série d'attaques dans sept quartiers de Mumbai - dans des hôtels, à la gare ferroviaire, près d'une salle de cinéma et à l'hôpital municipal - faisant plus de 170 morts et des centaines de blessés. Selon l'enquête, les extrémistes seraient venus du Pakistan.

    Anciennes colonies britanniques devenues indépendantes en 1947, l'Inde et le Pakistan se sont déjà livrés trois guerres territoriales. En 2004, les deux pays ont lancé des négociations après 60 ans de confrontation.

    Lire aussi:

    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    L’OCS réunit désormais près de la moitié de la population mondiale
    Les enseignants chinois enlevés en mai tués par Daech au Pakistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik