Ecoutez Radio Sputnik
    International

    START/ABM: des problèmes à régler séparément (ambassadeur américain à Moscou)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Washington estime que les questions relatives au nouveau traité de réduction des armements offensifs stratégiques (START) et à la défense antimissile (ABM) doivent être réglées séparément, a déclaré l'ambassadeur américain en Russie John Beyrle.

    Washington estime que les questions relatives au nouveau traité de réduction des armements offensifs stratégiques (START) et à la défense antimissile (ABM) doivent être réglées séparément, a déclaré mercredi à la radio Echo de Moscou l'ambassadeur américain en Russie John Beyrle.

    "Lors de leur rencontre de juillet 2009 à Moscou, nos présidents ont déclaré que les questions de l'ABM et celles du START étaient des problèmes séparés", a indique le diplomate.

    Par ailleurs, M.Beyrle a relevé que les  négociations sur le nouveau traité START entre la Russie et les Etats-Unis se trouvaient déjà à leur stade final.

    "Je suis convaincu que nous achèverons ces négociations sous peu... le principal est que tant le président Obama que le président Medvedev ont déclaré haut et fort leur volonté politique de parvenir à cet accord, ce n'est plus qu'une question du temps, et on est tout près du but", a souligné l'ambassadeur.

    Le Traité START signé en 1991 a expiré le 5 décembre dernier. Malgré les résultats déjà enregistrés et la volonté politique des leaders russe et américain, les parties n'ont pas réussi à conclure de nouvel accord avant l'expiration de l'ancien. Moscou et Washington se sont contentés d'adopter une déclaration conjointe qui fait état de leur volonté commune de poursuivre la coopération.

    Lire aussi:

    Moscou: le sort du traité sur les armes nucléaires dépend des USA
    Contrôle des armes nucléaires: ses jours sont-ils comptés?
    Un nouveau record de dépenses pour la défense
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik