Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le Koweït refuse de servir de base arrière en cas de conflit (médias)

    International
    URL courte
    0 3 0 0

    Le territoire du Koweït ne servira jamais de base arrière en vue d'une attaque militaire contre des pays tiers, dont l'Iran, a annoncé jeudi président du Parlement koweitien Jassem al-Khorafi cité par l'agence d'information KUNA.

    Le territoire du Koweït ne servira jamais de base arrière en vue d'une attaque militaire contre des pays tiers, dont l'Iran, a annoncé jeudi président du Parlement koweitien Jassem al-Khorafi cité par l'agence d'information KUNA.

    "Nous ne permettrons à personne d'utiliser notre territoire comme base pour lancer une offensive contre un autre pays. Le Koweït mène une politique transparente et aucune agression contre un quelconque pays ne sera lancée depuis notre territoire", a indiqué l'homme politique commentant les rumeurs relayées par la presse sur l'intention des Etats-Unis de se servir du territoire koweïtien pour menacer l'Iran.

    Evoquant les missiles Patriot déployés sur le territoire koweïtien, le président du parlement a expliqué qu'elles étaient présentes "depuis la libération du pays de l'occupation irakienne et y avaient été déployées dans un but strictement défensif".

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik