Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'OMC appelle les leaders du G20 à relancer le cycle de Doha

    International
    URL courte
    0 6 0 0

    Les leaders du G20 doivent utiliser le sommet de novembre pour relancer le processus de conclusion du cycle de Doha sur la libéralisation du commerce international, a estimé Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

    Les leaders du G20 doivent utiliser le sommet de novembre pour relancer le processus de conclusion du cycle de Doha sur la libéralisation du commerce international, a estimé lundi Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), cité par des médias.

    "Pour que les négociations (dites du cycle de Doha, ndlr)  aboutissent, tous devront consentir des concessions", a indiqué M.Lamy qui s'est entretenu lundi avec le président sud-coréen Lee Myung-bak et le ministre du Commerce de ce pays Kim Jong-hoon.

    M.Lamy a salué la décision des leaders du G20 de rediscuter du cycle de Doha lors du prochain sommet de Séoul (11-12 novembre).

    Il a confirmé les prévisions de l'OMC sur une hausse des échanges mondiaux de 10% en 2010 après une baisse de 12% en 2009. Ces prévisions ont été revues à la hausse en juillet dernier (après 9,5%).

    D'après le directeur général de l'OMC, les chiffres du commerce mondial montraient que le monde était en train de sortir de la crise, même si le rythme de la reprise différait selon les régions du monde.

    Cela est devenu pour beaucoup possible grâce au fait que le système commercial international est resté ouvert pendant la crise, a relevé M.Lamy.
       
    Entamé au Qatar en 2001, le cycle de Doha doit mener à une plus grande libéralisation du commerce international en abaissant les taxes douanières sur des milliers de produits dans le monde. Les échéances fixées pour conclure les pourparlers ont été depuis manquées à plusieurs reprises.
    La dernière a été fixée à la fin 2010, mais d'après le directeur général de l'OMC, il est peu probable que le cycle de Doha soit conclu cette année.

    "Tout indique que cela pourrait se produire en 2011", a-t-il supposé.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik