Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Blé: la hausse des prix risque de provoquer une nouvelle crise (OMS)

    International
    URL courte
    La Russie suspend l'exportation de blé (45)
    0 0 0 0

    L'Organisation mondiale de la santé craint une nouvelle crise mondiale, vu la hausse des prix du blé, le changement climatique ayant gravement affecté le Pakistan et la Russie qui figurent parmi les dix plus gros fournisseurs, a indiqué Margaret Chan, directrice générale de l'OMS.

    L'Organisation mondiale de la santé craint une nouvelle crise mondiale, vu la hausse des prix du blé, le changement climatique ayant gravement affecté le Pakistan et la Russie qui figurent parmi les dix plus gros fournisseurs, a indiqué mardi à Moscou Margaret Chan, directrice générale de l'OMS.

    "D'ores et déjà, nous prévoyons la prochaine crise mondiale due à la hausse des prix du blé", a déclaré Mme Chan.

    Suite à une chaleur anomale, à une sécheresse inédite et aux incendies dévastateurs qui ont détruit un quart des cultures  céréalières en Russie, la récolte a été revue à la baisse, à 60-65 millions de tonnes contre 97,1 millions en 2009.  Ceci devrait infliger une perte de 26,1 milliards de roubles (64 millions d'euros) aux 18 régions agricoles de Russie. Moscou a alors décidé de suspendre les exportations de céréales entre le 15 août et le 31 décembre 2010, ce qui a immédiatement provoqué une flambée des prix sur les marchés mondiaux.

    Suite aux pluies torrentielles de mousson qui ont gonflé exceptionnellement les cours des fleuves et des rivières et inondé plus de 20% du territoire pakistanais, le Pakistan risque de perdre la récolte de toute une année.

    Dossier:
    La Russie suspend l'exportation de blé (45)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik