Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'APCE pourrait supprimer le suivi des pays (Kossatchev)

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pourrait réformer, voire supprimer la procédure de suivi des pays, estime le chef de la délégation russe à l'APCE Konstantin Kossatchev.

    L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pourrait réformer, voire supprimer la procédure de suivi des pays, estime le chef de la délégation russe à l'APCE Konstantin Kossatchev.

    "L'Assemblée est disposée à réformer sérieusement, voire à abolir la procédure de suivi des pays pour passer définitivement au suivi des solutions apportées aux problèmes concrets", a-t-il déclaré jeudi aux journalistes.

    Selon le parlementaire, cette position a été formulée par les deux candidats au poste de secrétaire général de l'APCE: le Polonais Wojciech Sawicki et le Néerlandais Jan Kleijssen. L'élection du secrétaire général aura lieu dans le cadre de la prochaine session de l'Assemblée parlementaire les 4-8 octobre à Strasbourg.

    La procédure de suivi appliquée à l'égard des Etats membres du Conseil de l'Europe vise à contrôler le respect des obligations et des engagements qu'ils ont contractés en adhérant à cette organisation. Le suivi est assuré par des rapporteurs désignés par une commission ad hoc de l'APCE.

    Lire aussi:

    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    «Il y a des parlementaires à l’APCE qui pensent dans les catégories de la guerre froide»
    Russie: l’APCE harcèle les partisans d'un retour au dialogue avec Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik