Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Lieux saints/Cisjordanie: Israël suspend ses relations avec l'UNESCO

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    Israël a suspendu ses relations avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) après un différend sur deux lieux saints de Cisjordanie que l'UNESCO avait décrit comme palestiniens.

    Israël a suspendu ses relations avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) après un différend sur deux lieux saints de Cisjordanie que l'UNESCO avait décrit comme palestiniens, a annoncé le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon.

    "Israël a suspendu ses relations avec l'UNESCO. Il existe un lien entre Israël et les monuments historiques juifs, que les organisations internationales ne reconnaissent pas. Israël ne peut pas l'accepter", a indiqué le porte-parole du vice-ministre.

    Le conseil exécutif de l'UNESCO a adopté le 21 octobre cinq décisions concernant les territoires palestiniens et arabes occupés où les deux sites en question sont décrits comme palestiniens - le site "d'Al-Haram Al-Ibrahimi/Tombeau des Patriarches à Al-Khalil/Hébron" et "la Mosquée Bilal Bin Rabah/Tombe de Rachel à Bethléem", formulations rejetées par Israël.

    Le Caveau des Patriarches de Hébron abrite le tombeau de l'ancêtre des peuples hébreux et arabes Abraham. La Tombe de Rachel est le lieu où repose la matriarche biblique Rachel. Israël a inscrit les deux sites dans sa Liste du patrimoine national.

    Lire aussi:

    Netanyahu fustige la décision de l’Unesco sur la ville de Hébron
    Un adolescent palestinien tué par l'armée israélienne dans la bande de Gaza
    Israël réduit de 2 millions dollars ses cotisations à l'Onu
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik