Ecoutez Radio Sputnik
    Ban Ki-moon

    Ban Ki-moon appelle les deux Corées à la retenue

    © RIA Novosti . Vladimir Fedorenko
    International
    URL courte
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)
    0 01

    Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné l'attaque nord-coréenne contre l'île sud-coréenne de Yeonpyeong perpétrée mardi matin et a appelé les deux pays à la retenue, annoncent mardi les médias occidentaux.

    Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné l'attaque nord-coréenne contre l'île sud-coréenne de Yeonpyeong perpétrée mardi matin et a appelé les deux pays à la retenue, annoncent mardi les médias occidentaux.

    "Le secrétaire général est profondément inquiet de l'escalade de la tension dans la péninsule coréenne provoquée aujourd'hui par l'attaque nord-coréenne contre l'île sud-coréenne de Yeonpyeong", selon un communiqué du service de presse de Ban Ki-moon.

    Auparavant, l'UE, la Grande-Bretagne, le Japon et les Etats-Unis avaient condamné la démarche de la Corée du Nord et appelé Pyongyang à la retenue. La Russie quant à elle a invité à mettre fin aux "échanges de tirs" et à entreprendre des démarches en vue de la normalisation de la situation.

    Les forces nord-coréennes ont tiré mardi matin près de 200 obus sur l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, dans la zone démilitarisée en mer Jaune, déclenchant une riposte de Séoul. Deux militaires sud-coréens ont été tués, 17 autres militaires et trois civils ont été blessés.

    Dossier:
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)

    Lire aussi:

    Pyongyang simule une attaque contre la Corée du Sud
    Comment Trump pousse la Corée du Sud à la guerre
    Séoul entame une guerre psychologique contre Pyongyang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik