Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Libye/résolution: Moscou pointe une adoption "hâtive"

    International
    URL courte
    Libye: sanctions contre Kadhafi (800)
    0 0 0

    La résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Libye a été adoptée de façon hâtive, a annoncé mercredi aux journalistes le chef adjoint de la diplomatie russe Guennadi Gatilov.

    La résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Libye a été adoptée de façon hâtive, a annoncé mercredi aux journalistes le chef adjoint de la diplomatie russe Guennadi Gatilov.

    "Un délai supplémentaire nous aurait donné l'occasion d'examiner plus attentivement toutes les clauses de la résolution et de déterminer plus précisément la position du Conseil de Sécurité. Malheureusement, la précipitation et l'insistance avec lesquelles les auteurs de la résolution ont voulu l'adopter, ne nous ont pas permis de le faire", a déclaré le responsable.

    "En outre, je voudrais rappeler que nous avons proposé notre propre projet de résolution, appelant à un cessez-le-feu immédiat et à l'utilisation de moyens diplomatiques pour résoudre la situation. Toutefois, nos partenaires occidentaux ne l'ont pas accepté, forçant l'adoption de la résolution 1973", a remarqué M.Gatilov.

    Jeudi 17 mars, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté une résolution permettant le recours à la force pour protéger la population libyenne des troupes du colonel Mouammar Kadhafi. Une opération militaire contre le régime libyen a été lancée samedi par la coalition composée des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France, de l'Italie et du Canada.

    Les autorités libyennes annoncent que les frapes de la coalition ont fait plusieurs morts et blessé, ce que l'Occident dément.

    Dossier:
    Libye: sanctions contre Kadhafi (800)

    Lire aussi:

    Résolution du CS de l’Onu sur Pyongyang: Moscou pointe du doigt les conséquences
    L’Occident a trouvé un moyen de contourner le veto russe au Conseil de sécurité
    Armée US en Syrie: l’Onu n’a pas le droit d’autoriser une présence militaire dans des pays
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik