Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ban Ki-moon à Moscou et à Tchernobyl la semaine prochaine

    International
    URL courte
    Accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl (94)
    0 11
    S'abonner

    Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se rendra en Russie et en Ukraine, y compris à la centrale nucléaire de Tchernobyl, lors d'un périple qui commencera le 15 avril et le mènera également en République tchèque et en Hongrie, a annoncé le porte-parole du secrétaire général, Farhan Haq.

    Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se rendra en Russie et en Ukraine, y compris à la centrale nucléaire de Tchernobyl, lors d'un périple qui commencera le 15 avril et le mènera également en République tchèque et en Hongrie, a annoncé mardi le porte-parole du secrétaire général, Farhan Haq.

    Pendant son séjour en Russie, dont la date n'est pas précisée, M.Ban rencontrera le président russe Dmitri Medvedev, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le Patriarche Cyrille de Moscou et de Toutes les Russies.

    Les entretiens de Moscou porteront notamment sur les moyens de rendre les centrales nucléaires plus fiables compte tenu de la série d'accidents survenus dans la centrale japonaise de Fukushima après le séisme du 11 mars, a indiqué lundi Ban Ki-moon dans une interview à RIA Novosti.

    En Ukraine, le secrétaire général participera à un forum sur la sûreté nucléaire programmé à Kiev pour le 19 avril, selon Farhan Haq. Ban Ki-moon et le président ukrainien Viktor Ianoukovitch se rendront ensemble à la centrale nucléaire de Tchernobyl à l'occasion du 25e anniversaire du plus grave accident nucléaire de l'histoire.

    Plusieurs explosions ont secoué des réacteurs de la centrale japonaise de Fukushima suite au séisme dévastateur du 11 mars, entraînant un rejet d'éléments radioactifs dans l'atmosphère. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans plusieurs régions du Japon. La compagnie TEPCO, l'opérateur de la centrale, a indiqué mardi que les conséquences de l'accident de Fukushima pourraient être plus graves que celles de la catastrophe de Tchernobyl en 1986.

    Dossier:
    Accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl (94)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik