Ecoutez Radio Sputnik
International

Zurich valide le "tourisme de la mort" (médias)

International
URL courte
07400

Une large majorité d'habitants du canton de Zurich ont voté dimanche pour le maintien de l'aide au suicide, également disponible pour des étrangers non-résidents en Suisse, rapportent lundi les médias européens.

Une large majorité d'habitants du canton de Zurich ont voté dimanche pour le maintien de l'aide au suicide, également disponible pour des étrangers non-résidents en Suisse, rapportent lundi les médias européens.

"Le droit de mourir est une affaire privée, qui ne concerne ni l'Etat et encore moins l'Eglise", a annoncé le vice-président de l'association d'aide au suicide Exit, Bernhard Sutter. "Cela correspond à la tradition humanitaire de la Suisse de venir en aide aux autres".

84,5% des Zurichois se sont prononcés contre une interdiction au niveau national de l'aide au suicide, proposée par les partis conservateurs Union démocratique fédérale et Parti évangélique. Ces dernières années, Zurich, canton le plus peuplé de Suisse, a régulièrement accueilli des étrangers voulant mettre fin à leur vie.

La réglementation helvétique autorise l'assistance au suicide lorsque celle-ci ne se fonde pas sur "un mobile égoïste". Selon les autorités, cela permet de protéger la vie humaine et de respecter la volonté des personnes désireuses de mettre fin à leurs jours. La Suisse se distingue, sur ce plan, des pays qui l'entourent, ce qui a entraîné l'apparition du phénomène du soi-disant "tourisme de la mort".

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres