Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la France soumettra un projet de résolution à l'ONU

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 1 0 0

    La France et d'autres pays occidentaux comptent présenter à l'ONU leur projet de résolution condamnant la violence en Syrie malgré la menace d'un veto russe, a annoncé lundi à Washington le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, cité par les médias européens.

    La France et d'autres pays occidentaux comptent présenter à l'ONU leur projet de résolution condamnant la violence en Syrie malgré la menace d'un veto russe, a annoncé lundi à Washington le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, cité par les médias européens.

    "Nous savons que la Russie opposerait probablement son veto à toute résolution sur la Syrie", a indiqué le chef de la diplomatie française. "S'ils choisissent le veto, ils prendront leurs responsabilités. S'ils voient qu'il y a onze voix pour la résolution, peut-être vont-ils changer d'avis. Il y a donc un risque à prendre".

    "Nous pensons que nous devons avancer maintenant et soumettre ce projet de résolution au Conseil de sécurité", a indiqué M.Juppé.

    Le projet de résolution a été rédigé par la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Portugal. Le document condamne les violences du régime du président Bachar el-Assad et l'exhorte à ouvrir les villes syriennes à des équipes humanitaires.

    Le 18 mai dernier, le président russe Dmitri Medvedev a déclaré que la Russie ne soutiendrait pas une éventuelle résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur la Syrie, arguant que la coalition occidentale ne respectait pas les décisions du Conseil au sujet de la Libye.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    La Russie et la Chine mettent leur veto à une résolution de l'Onu sur la Syrie
    Résolution sur la Syrie: l’Occident a «forcé Moscou à sortir son veto»
    Ambassadeur adjoint russe à l’Onu: la résolution sur la Syrie est «odieuse et déficiente»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik