Ecoutez Radio Sputnik
International

Libre-échange: Kiev juge compatibles les ententes avec la CEI et l'UE

International
URL courte
0100

L'accord de libre-échange au sein de la Communauté des Etats indépendants, signé mardi par Kiev, n'entre pas en contradiction avec les ententes sur la création d'une zone de libre-échange intervenues entre l'Ukraine et l'Union européenne, a déclaré jeudi à Bruxelles le premier vice-premier ministre ukrainien, Andreï Kliouïev.

L'accord de libre-échange au sein de la Communauté des Etats indépendants, signé mardi par Kiev, n'entre pas en contradiction avec les ententes sur la création d'une zone de libre-échange intervenues entre l'Ukraine et l'Union européenne, a déclaré jeudi à Bruxelles le premier vice-premier ministre ukrainien, Andreï Kliouïev.

"L'accord de libre-échange signé à Saint-Pétersbourg n'est aucunement en contradiction avec les ententes sur la zone de libre-échange conclues avec l'UE", a déclaré M. Kliouïev cité par son service de presse.

Le Conseil des chefs d'Etat de la CEI (ex-républiques soviétiques, mois les pays Baltes et la Géorgie) a approuvé mardi un accord de libre-échange au sein de la Communauté. Le document a été signé par tous les pays membres de la CEI à l'exception de l'Azerbaïdjan, de l'Ouzbékistan et du Turkménistan qui se sont réservé le droit de s'y joindre d'ici la fin de l'année.

Jeudi soir, Kiev et Bruxelles ont défini les principales dispositions réglementant la mise en place d'une zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE.

Selon M. Kliouïev, le premier accord de libre-échange au sein de la CEI a été signé dans les années 1990, mais n'a jamais été appliqué, les pays de la Communauté lui préférant les accords bilatéraux.

Dans ce contexte, il a été décidé de réunir ces derniers en un seul document global, de l'adapter aux réalités actuelles et de le signer.

Le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, a pour sa part déclaré jeudi que le libre-échange de l'Ukraine avec les autres membres de la CEI n'allait pas à l'encontre du libre-échange avec l'UE.

"Tous les pays de la CEI coopèrent conformément à leur accord de libre-échange qui a récemment été renouvelé. Je n'y vois aucun problème", a-t-il indiqué.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres