Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Etat palestinien remplit tous les critères d'adhésion à l'ONU (Moscou)

    International
    URL courte
    0 14 0 0

    L'Etat de Palestine, qui a déposé une demande d'admission à l'ONU en septembre dernier, "remplit tous les critères" pour y adhérer, a déclaré à New York le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine.

    L'Etat de Palestine, qui a déposé une demande d'admission à l'ONU en septembre dernier, "remplit tous les critères" pour y adhérer, a déclaré mardi à New York le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine.

    "Nous avons reconnu l'Etat palestinien en 1988, et nous sommes prêts à appuyer cette nouvelle demande des Palestiniens. Nous considérons que leur Etat remplit tous les critères d'adhésion prévus par la Charte des Nations unies", a indiqué M.Tchourkine lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU.

    L'intention des Palestiniens de faire partie de l'ONU est "logique et légitime", et "la demande palestinienne ne nuit aucunement aux négociations avec Israël, et n'influence en rien son avenir. Au contraire, elle ne fait que le conforter", a ajouté le diplomate russe.

    Le 23 septembre dernier, le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a remis une demande d'admission à l'ONU au secrétaire général de l'organisation Ban Ki-moon lors de la 66e session de l'Assemblée générale des Nations unies. Israël et plusieurs autres pays ont estimé que la démarche unilatérale des Palestiniens risquait de compromettre les efforts de paix au Proche-Orient au moment où les négociations directes arabo-israéliennes sont suspendues.

    "A notre avis, des progrès ont été enregistrés dans le processus de paix depuis septembre dernier, malgré les avertissements", a noté M.Tchourkine. Il a salué l'échange, le 18 octobre, du caporal israélien Gilad Shalit, qui avait passé cinq ans en captivité dans la bande de Gaza, contre 1.027 Palestiniens détenus en Israël.

    "Cette entente permet d'espérer que les parties réussiront à se mettre d'accord sur les autres questions sensibles, et d'abord sur l'amélioration de la situation humanitaire dans la bande de Gaza", a conclu l'ambassadeur russe.

    Lire aussi:

    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Les Palestiniens exhortent le monde arabe à dire «niet» à la normalisation avec Israël
    «Pas de paix au Proche-Orient tant que le problème palestinien ne sera pas résolu»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik