Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La démission de Berlusconi montre qu'il soutient le plan anticrise (Kremlin)

    International
    URL courte
    Crise financière mondiale (296)
    0 0 0

    Admettant de démissionner, le président du Conseil italien Silvio Berlusconi a voulu montrer que les mesures adoptées par le gouvernement étaient susceptibles de stabiliser la situation économique du pays, a estimé Arkadi Dvorkovitch, conseiller du président russe.

    Admettant de démissionner, le président du Conseil italien Silvio Berlusconi a voulu montrer que les mesures adoptées par le gouvernement étaient susceptibles de stabiliser la situation économique du pays, a estimé mercredi Arkadi Dvorkovitch, conseiller du président russe.

    "Je pense que (…) le premier ministre italien agit dans l'intérêt de son pays et fait tout pour maintenir la stabilité de l'économie italienne, aidant ainsi  l'ensemble de l'Europe", a déclaré le représentant du Kremlin lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

    Et d'ajouter que cela forçait le respect.

    La démission de M.Berlusconi a été décidée mardi soir lors de sa rencontre avec le président italien, Giorgio Napolitano. Les deux hommes ont convenu que le Cavaliere quitterait son poste une fois que le parlement aurait approuvé les mesures budgétaires et les réformes économiques promises à l'Union européenne au G20 de Cannes.

    Lors du sommet de Cannes, M.Berlusconi a présenté à ses partenaires du G20 un ensemble de mesures de rigueur destinées à réduire la dette colossale de l'Etat italien, qui atteint 1.900 milliards d'euros, soit environ 120% du produit intérieur brut (PIB). Le Fonds monétaire international se dit inquiet, et l'Europe craint une contagion de la crise de l'euro.

    Par ailleurs, le président du Conseil italien a perdu la majorité absolue à la Chambre des députés, ayant en fait échoué lors d'un vote de confiance. Mardi, le bilan 2010 de l'Etat italien a été adopté par 308 voix, c'est-à-dire en-dessous des 316 voix, seuil de la majorité absolue.

    Dossier:
    Crise financière mondiale (296)

    Lire aussi:

    Berlusconi révèle ce qui lui plaît le plus chez Trump
    Plus de 50 représentants italiens attendus en Crimée
    Le Mouvement 5 étoiles réclame la levée des sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik