Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'UE dévoile sa nouvelle stratégie migratoire

    International
    URL courte
    Troubles dans les pays arabes (231)
    0 701

    L'Union européenne a élaboré une nouvelle stratégie migratoire, lit-on dans un communiqué de la Commission européenne mis en ligne ce vendredi, une initiative principalement destinée à gérer les flux de migrants générés par le "Printemps arabe".

    L'Union européenne a élaboré une nouvelle stratégie migratoire, lit-on dans un communiqué de la Commission européenne mis en ligne ce vendredi, une initiative principalement destinée à gérer les flux de migrants générés par le "Printemps arabe".

    "C'est seulement en renforçant son dialogue et sa coopération avec les pays partenaires que l'UE sera mieux armée pour encadrer le phénomène migratoire sur son territoire et dans le contexte international", a annoncé vendredi à Bruxelles la commissaire européenne chargée des affaires intérieures Cecilia Malmström.

    L'Union européenne compte désormais accorder la priorité à deux cadres opérationnels de coopération avec ses partenaires - les "partenariats pour la mobilité", qui seront proposés au voisinage immédiat de l'UE, ainsi qu'à la Tunisie, au Maroc et à l'Egypte, et les "programmes pour la mobilité et les migrations", qui seront proposés aux autres pays tiers, lit-on dans le communiqué.

    Les partenariats pour la mobilité avec les pays tiers visent à faciliter et à mieux encadrer la migration légale. Ils prévoient la conclusion d'accords de réadmission et d'assouplissement du régime des visas, stipule le document.

    Les programmes communs pour les migrations et la mobilité "donneront lieu à une coopération approfondie, fondée sur un certain nombre de recommandations, objectifs et engagements communs pour le dialogue et la coopération", poursuit le communiqué.

    La Commission européenne mène actuellement des négociations sur les partenariats pour la mobilité avec la Tunisie et le Maroc et compte entamer prochainement des négociations à ce sujet avec l'Egypte, a annoncé Mme Malmström.

    Concernant la Libye, Mme Malmström a indiqué que l'UE espérait à terme impliquer ce pays dans les programmes communs pour la mobilité et les migrations.

    Les migrations en provenance d'Afrique du Nord vers l'Europe se sont intensifiées depuis le début du "printemps arabe", provoquant d'intenses débats au sein de l'Union européenne. L'afflux de migrants en provenance de Tunisie avait provoqué des tensions entre la France et l'Italie.

    Dossier:
    Troubles dans les pays arabes (231)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik