Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine-UE: l'accord d'association est prêt (eurodéputé)

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'accord d'association Ukraine-UE est techniquement prêt à être paraphé lors du sommet Ukraine-UE qui devrait se dérouler le 19 décembre à Kiev, a estimé jeudi Pavel Koval, député européen et co-président du Comité pour la coopération entre l'Ukraine et l'Union européenne.

    L'accord d'association Ukraine-UE est techniquement prêt à être paraphé lors du sommet Ukraine-UE qui devrait se dérouler le 19 décembre à Kiev, a estimé jeudi Pavel Koval, député européen et co-président du Comité pour la coopération entre l'Ukraine et l'Union européenne.

    "Techniquement parlant, l'accord (d'association, ndlr) est prêt à être paraphé lors du sommet Ukraine-UE prévu pour le mois de décembre. Par la suite, le document sera préparé pendant un certain temps en vue de sa signature", a indiqué l'élu du Parlement européen lors d'un point de presse.

    "La signature de cet accord constituera une promesse d'adhésion ukrainienne à l'UE", a-t-il ajouté.

    Dans le même temps, le chef du Comité pour l'intégration européenne auprès du parlement ukrainien, Boris Tarassiouk, estime que le sommet pourrait être annulé.

    "Conformément aux informations que j'ai à ma disposition, le sommet pourrait ne pas avoir lieu et l'accord pourrait ne pas être signé si les autorités ukrainiennes ne changent pas d'attitude face au recul de la démocratie et aux répressions contre les leaders de l'opposition, notamment contre Ioulia Timochenko", a indiqué le parlementaire ukrainien.

    Kiev espère signer, d'ici fin 2011, un accord d'association avec l'UE qui prévoit notamment la création d'une zone de libre-échange. La partie économique de l'accord a déjà été approuvée et des négociations politiques se poursuivent.

    Toutefois, la signature de l'accord a été mise en question après la décision de la justice ukrainienne de condamner l'ex-première ministre Ioulia Timochenko à sept ans de prison pour abus de pouvoirs lors de la signature des contrats gaziers avec la Russie en 2009.

    Lire aussi:

    Ukraine dans l'UE: la route sera longue, selon Vilnius
    Moscou sur l'association Ukraine-UE: «les Néerlandais se sont fait rouler»
    Sommet UE-Ukraine: Paris s’opposerait à une disposition sur l’adhésion de Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik