Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le Fatah et le Hamas prêts à coopérer (Abbas)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les principaux mouvements palestiniens, Hamas et Fatah, ont surmonté toutes leurs divergences et sont prêts à coopérer, a annoncé au Caire le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à l'issue d'un entretien avec le chef du bureau politique du Hamas Khaled Mechaal.

    Les principaux mouvements palestiniens, Hamas et Fatah, ont surmonté toutes leurs divergences et sont prêts à coopérer, a annoncé jeudi au Caire le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à l'issue d'un entretien avec le chef du bureau politique du Hamas Khaled Mechaal.

    "Nous n'avons plus de divergences et sommes prêts à travailler comme partenaires, en partageant la responsabilité", a déclaré M.Abbas devant les journalistes, sans donner davantage de détails.

    M.Mechaal a pour sa part assuré au peuple palestinien que le Fatah et le Hamas avaient "tourné une nouvelle page pour un partenariat sur tout ce qui touche à la nation palestinienne".

    MM.Abbas et Mechaal se sont rencontrés jeudi au Caire pour redémarrer la réconciliation palestinienne, en panne depuis plus de six mois. C'était leur première rencontre depuis la signature en mai par l'ensemble des mouvements palestiniens d'un accord conclu le 27 avril entre le Fatah et le Hamas.

    Cet accord prévoyait la formation d'un gouvernement d'indépendants chargé d'organiser des élections en mai 2012 au plus tard. En raison d'un désaccord sur le choix du chef du futur gouvernement d'unité, cet accord est resté inappliqué, le Hamas refusant la candidature d'Salam Fayyad, actuel premier ministre de Cisjordanie. D'après certaines informations, M.Abbas pourrait renoncer à M.Fayyad afin de faire avancer le processus de réconciliation.

    Les deux hommes ont aussi évoqué une réforme de la seule représentation légitime des Palestiniens sur la scène internationale qu'est l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dont le Hamas ne fait pas partie.

    Le mouvement islamiste Hamas, victorieux lors des législatives de 2006, avait délogé de Gaza par la force les fidèles du Fatah en juin 2007. Depuis, le Fatah ne contrôle que la Cisjordanie.

    Lire aussi:

    La diplomatie russe donne une impulsion à la réconciliation palestinienne
    La guerre va-t-elle reprendre entre Israël et la bande de Gaza?
    Ramallah voit dans la décision de la Knesset sur Jérusalem «une déclaration de guerre»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik