Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Radar de Kaliningrad: Moscou ne viole aucun engagement (Lavrov)

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0

    La Russie ne viole aucun de ses engagements internationaux en déployant des armes dans la région de Kaliningrad (ouest), a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au cours d'une conférence de presse à Vilnius.

    La Russie ne viole aucun de ses engagements internationaux en déployant des armes dans la région de Kaliningrad (ouest), a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au cours d'une conférence de presse à Vilnius.

    "En ce qui concerne la région de Kaliningrad, il s'agit du territoire russe, et nous ne violons aucune de nos obligations internationales", a déclaré M.Lavrov.

    "Au cours des cinq ou six dernières années, nous avons retiré des centaines d'armes lourdes de la région de Kaliningrad, et nous allons les remplacer par des équipements modernes", a-t-il poursuivi.

    Selon le chef de la diplomatie russe, les "préoccupations légitimes" de Moscou face au déploiement du bouclier antimissile en Europe "ne sont pas prises en considération".

    "Nos amis à l'Otan refusent catégoriquement d'attester par écrit ce qu'ils affirment - que le système antimissile européen ne présente pas de risque pour la Russie", a rappelé le ministre.

    Le 23 novembre, le président russe Dmitri Medvedev a dressé une liste des mesures à entreprendre en riposte à l'implantation d'un bouclier antimissile américain en Europe, dont le déploiement d'une station radar et de missiles de type Iskander dans la région de Kaliningrad.

     

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Pourquoi la Russie oppose un «non» ferme aux systèmes THAAD en Corée du Sud
    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Sergueï Lavrov: la défense antimissile US encercle la Russie et vise la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik