Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie du Sud: Djioïeva note un progrès dans les négociations

    International
    URL courte
    Présidentielle en Ossétie du Sud (2011) (50)
    0 0 0

    L'ex-candidate à la présidence sud-ossète, Alla Djioïeva, a déclaré dans une interview à RIA Novosti avoir pour la première fois constaté du progrès dans les négociations sur le règlement de la situation créée suite à l'invalidation des résultats du second tour de la présidentielle.

    L'ex-candidate à la présidence sud-ossète, Alla Djioïeva, a déclaré dans une interview à RIA Novosti avoir pour la première fois constaté du progrès dans les négociations sur le règlement de la situation créée suite à l'invalidation des résultats du second tour de la présidentielle. 

    "Pour la première fois depuis le début des consultations, nous rentrons satisfaits. Nous avons écouté et avons été entendus. Nous espérons que le prochain round sera encore plus fructueux", a-t-elle indiqué.

    Mercredi, Mme Djioïeva a rencontré Sergueï Vinokourov, chef du département présidentiel russe pour les relations interrégionales et culturelles avec les pays étrangers, qui intervient en qualité de médiateur.

    Alla Djioïeva accepte maintenant qu'en cas de démission du président sortant Edouard Kokoïty le premier ministre du pays, Vadim Brovtsev assure l'intérim.

    "C'est une solution que nous jugeons acceptable", a-t-elle indiqué.

    Avant, la reconnaissance de sa victoire était pour elle la condition sine qua non.

    La situation en Ossétie du Sud est tendue depuis l'annulation le 29 novembre du second tour de la présidentielle, remporté par l'ex-ministre de l'Education Alla Djioïeva. Une nouvelle élection présidentielle a été fixée au 25 mars 2012. La Cour suprême de la république a interdit à Mme Djioïeva d'y participer, en raison de violations qu'elle aurait commises lors du scrutin. L'opposante a fait appel de cette décision et s'est proclamée chef de l'Etat. Ses partisans manifestent au centre de la capitale sud-ossète Tskhinvali, réclamant le départ du président sortant Edouard Kokoïty.

    Dossier:
    Présidentielle en Ossétie du Sud (2011) (50)

    Lire aussi:

    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Ex-Présidente du Parlement géorgien: Saakachvili a déclenché le conflit en Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik