Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie: l'aide US aux ONG vise à développer la démocratie (Washington)

    International
    URL courte
    Russie: manifestations contre les résultats des législatives (2011) (142)
    0 2 0 0

    Le soutien accordé aux ONG russes par le gouvernement américain ne vise pas à miner la stabilité en Russie, mais à développer la démocratie dans ce pays, a déclaré jeudi le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner.

    Le soutien accordé aux ONG russes par le gouvernement américain ne vise pas à miner la stabilité en Russie, mais à développer la démocratie dans ce pays, a déclaré jeudi le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner.

    "Nos programmes, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton en a parlé, visent à soutenir un processus électoral plus transparent, libre et juste. Ils n'ont pas pour but d'apporter un appui à des groupes politiques ou à des programmes déterminés. Une aide de ce genre, en Russie ou ailleurs, vise à soutenir le processus politique démocratique", a dit M.Toner devant les journalistes.

    Malgré les succès du redémarrage dans les relations entre la Russie et les Etats-Unis, ces derniers n'ont pas l'intention de passer sous silence les problèmes sur lesquels les opinions des deux pays divergent, a-t-il souligné.

    "Nous soutenons le droit des gens du monde entier à exprimer leurs opinions et leurs espoirs démocratiques et nous continuerons à le faire", a insisté le diplomate.

    Le 8 décembre, le premier ministre russe Vladimir Poutine a accusé certains Etats d'ingérence dans les affaires intérieures du pays.

    Dossier:
    Russie: manifestations contre les résultats des législatives (2011) (142)

    Lire aussi:

    Regard désapprobateur de Tillerson sur Moscou qui «s'attaque» à ses voisins démocratiques
    Pourquoi les politiciens occidentaux cultivent le mythe de l'«ingérence électorale russe»
    Le Pentagone a bien deviné: Moscou voit les tentatives US de renverser son gouvernement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik