Ecoutez Radio Sputnik
International

Inde: la centrale nucléaire de Kudankulam lancée avant la fin de l'année

International
URL courte
0300

Le gouvernement indien compte s'entendre avec les opposants au nucléaire et lancer la centrale nucléaire à technologie russe de Kudankulam, dans le sud du pays, avant la fin de l'année, a déclaré le premier ministre indien Manmohan Singh, en visite à Moscou.

Le gouvernement indien compte s'entendre avec les opposants au nucléaire et lancer la centrale nucléaire à technologie russe de Kudankulam, dans le sud du pays, avant la fin de l'année, a déclaré vendredi le premier ministre indien Manmohan Singh, en visite à Moscou.

"Kudankulam-1 et Kudankulam-2 se trouvent à l'étape finale de construction, mais l'inquiétude de la population concernant la sûreté nucléaire pose des problèmes. Je suis certain que nous rassurerons les gens, il n'y a rien à craindre. Nous pourrons lancer le premier réacteur dans deux semaines et le deuxième sera lancé d'ici six mois", a indiqué M.Singh.

Dans le même temps, les deux pays ont repoussé à plus tard la signature d'un nouveau contrat portant sur la construction des 3e et 4e réacteurs de la centrale, qui était initialement programmée pour ce vendredi, a rapporté un membre de la délégation russe. "Tous les papiers sont prêts, on est d'accord", mais l'Inde a demandé de le remettre à plus tard, elle entend d'abord apaiser les protestations des habitants locaux qui bloquent l'accès au chantier.

La Russie envisage toujours d'accorder un crédit "de plusieurs milliards de dollars" à l'Inde pour la construction des 3e et 4e réacteurs, a confirmé vendredi le directeur général de groupe nucléaire public russe (Rosatom) Sergueï Kirienko.

Le chantier de la centrale de Kudankulam a été inauguré dans l'état indien du Tamil Nadu en 2002, en vertu d'un accord de coopération intergouvernemental signé en novembre 1988 entre l'URSS et l'Inde. La première phase du projet prévoyait la construction de deux réacteurs de 1.000 MW chacun. Fin 2008, les parties ont signé un accord sur la construction de quatre autres réacteurs sur le même site.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik