Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Pékin dément livrer des armes à Damas

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 01

    La Chine ne vend pas d'armes à la Syrie, a déclaré vendredi à Pékin le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Weimin commentant les informations diffusées par certains médias.

    La Chine ne vend pas d'armes à la Syrie, a déclaré vendredi à Pékin le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Weimin commentant les informations diffusées par certains médias.

    "Ces reproches sont absolument infondés et inacceptables pour Pékin. Le gouvernement chinois adopte une approche sérieuse et responsable en matière d'exportation d'armements", a annoncé M.Liu lors d'un point de presse.

    Face à la contestation populaire meurtrière qui se poursuit en Syrie depuis mars dernier, plusieurs pays occidentaux proposent de décréter un embargo sur les livraisons d'armes à Damas. Cette mesure se heurte toutefois à l'opposition de Moscou qui rappelle l'exemple de la Libye, où l'embargo sur les armes n'a été imposé qu'aux troupes gouvernementales, et pas à l'opposition.

    Le 4 février, la Russie et la Chine, pays détenteurs du droit de véto au Conseil de sécurité de l'Onu, ont pour la deuxième fois bloqué l'adoption d'une résolution sur la Syrie craignant la réédition du scénario libyen. Cette démarche a provoqué un tollé aux Etats-Unis et en Europe occidentale.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Pékin punira ceux qui violeront les résolutions onusiennes sur Pyongyang
    Le Parlement européen proposerait à l’UE d’imposer un embargo sur les armes contre Riyad
    Dossier nord-coréen: la Chine dénonce les critiques de Trump à l’Onu
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik