Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la position de la Russie expliquée par son ambassadeur à l'Onu

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Le délégué permanent russe auprès des Nations unies Vitali Tchourkine a confirmé, dans une interview à la chaîne de télévision CNN, l'attachement invariable de la Russie au règlement pacifique de la crise syrienne.

    Le délégué permanent russe auprès des Nations unies Vitali Tchourkine a confirmé vendredi, dans une interview à la chaîne de télévision CNN, l'attachement invariable de la Russie au règlement pacifique de la crise syrienne.

    "Nous estimons que la violence doit être arrêtée. La Ligue arabe devrait revenir (en Syrie) et renforcer sa mission avec d'autres observateurs de pays arabes", a déclaré le diplomate, interrogé par le journaliste de la chaîne sur la position de Moscou face au conflit syrien.

    M.Tchourkine a souligné que la Russie estimait que l'issue à la crise en Syrie ne serait possible que par une voie pacifique et qu'elle impliquait d'importantes transformations politiques, notamment la tenue d'élections.

    Evoquant le rejet de la résolution (sur la Syrie) du Conseil de sécurité, l'ambassadeur a rappelé que le texte réclamait le retrait des troupes gouvernementales des villes syriennes, mais ne mentionnait même pas le retrait des formations d'opposition armées.

    La Russie et la Chine ont bloqué le 4 février dernier, pour la deuxième fois, l'adoption d'une résolution condamnant la répression en Syrie, Moscou et Pékin étant préoccupés par une possible réédition du "scénario libyen".

    Depuis dix mois, le régime syrien fait face à une contestation populaire sans précédent. Selon les Nations unies, la confrontation entre forces gouvernementales et protestataires a déjà fait plus de 5.000 morts. Damas dément ce chiffre et affirme que le pays est en proie à des bandes armées financées depuis l'étranger, qui ont tué plus de 2.000 militaires et policiers.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Le rôle de la Russie dans la victoire sur Daech en Syrie apprécié par Pékin
    Syrie: l’opposition et le gouvernement trouvent une entente
    Vice-ministre syrien: «La Turquie doit retirer ses troupes de Syrie»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik